Les Misérables

Dans la France du 19e siècle, une histoire poignante de rêves brisés, d’amour malheureux, de passion, de sacrifice et de rédemption : l’affirmation intemporelle de la force inépuisable de l’âme humaine. Quand Jean Valjean (Hugh Jackman) promet à Fantine (Anne Hathaway) de sauver sa fille Cosette (Amanda Seyfried) du destin tragique dont elle est elle-même victime, la vie du forçat et de la gamine va en être changée à tout jamais.

20128398.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Réalisé par l’oscarisé Tom Hooper, ce film est tout simplement une nouvelle adaptation de la comédie musicale à succès de Claude-Michel Schönberg, elle-même librement adaptée du roman du même nom du géant Victor Hugo.

Hooper a fait le choix déroutant de faire chanter la quasi-totalité des dialogues, ce qui veut dire qu’il ne voulait pas enregistrer des morceaux en studio, pour ensuite les synchroniser à l’écran. Ainsi, les acteurs ont dû chanter en direct sur le plateau afin de mieux retranscrire l’émotion des chansons. Cela a rendu le tournage difficile et très fatigant pour les comédiens, qui devaient chanter durant des journées entières. Honnêtement, j’admets que l’idée est courageuse mais s’avère malheureusement contre-productive puisque les personnages en viennent à chanter tout et n’importe quoi, ce qui fait perdre pas mal de force aux chansons. Pour moi, ce n’est pas un des défauts du film puisqu’on remarque de nombreuses ellipses scénaristiques. En effet, cette adaptation souffre d’un scénario se voyant contraint de réduire le pavé de Victor Hugo en seulement 2h30. On est, d’ailleurs, surpris que le réalisateur n’hésite pas à sacrifier certains de ses personnages.

20128401.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Heureusement, « Les Misérables » peut compter sur son casting quatre étoiles, avec un Hugh Jackman superbe en Jean Valjean, un Russell Crowe assez convaincant dans son rôle même si sa performance vocale est largement en-dessous de ses partenaires tandis qu’Anne Hathaway est bouleversante en Fantine et a accumulé un florilège de récompenses notamment le Golden Globes et l’Oscar du meilleur second rôle. De leurs côtés, Helena Bonham Carter et Sacha Baron Cohen sont vraiment amusantsen Thénardier.

Toutefois, le charme opère malgré tout par moment, même s’il est difficile de lier de vrais moments dramatiques et certaines de ces chansons. Pour vraiment apprécier le film, il faut savoir se détacher de l’histoire originale de Victor Hugo, beaucoup plus complexe et tourmentée. Les costumes sont magnifiques mais les décors eux manquent terriblement de naturel.

Pour conclure, « Les Misérables » est une adaptation assez réussie qui peut déroutant par sa forme mais certains points sont audacieux malgré des faiblesses…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s