The Master

Freddie (Joaquin Phoenix), un vétéran, revient en Californie après s’être battu dans le Pacifique. Alcoolique, il distille sa propre gnôle et contient difficilement la violence qu’il a en lui… Quand Freddie rencontre Lancaster Dodd (Philip Seymour Hoffman) – « le Maître », charismatique meneur d’un mouvement nommé la Cause, il tombe rapidement sous sa coupe…

20204390.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le sixième film du réalisateur génial Paul Thomas Anderson intitulé « The Master » a été officiellement présenté à la Mostra de Venise où il a reçu un accueil très favorable et nommé aux Oscars 2013 dans la catégorie des acteurs.

Ce film a été tourné en 70mm, un format qui n’est plus utilisé dans le milieu cinématographique. Dans les années 60, il a servi pour de nombreux films comme « Lawrence d’Arabie » ou encore 2001 : L’Odyssée de l’espace ». C’est un véritable chef-d’oeuvre que nous offre le réalisateur puisque c’est une oeuvre envoûtante, aussi riche visuellement que particulièrement déstabilisante.  Le moins que l’on puisse dire est que ce grand film, tourmenté et hypnotisant nous entraîne dans les profondeurs du traumatisme post-seconde guerre mondiale en se focalisant sur la relation entre un ancien combattant et un chef « master » du mouvement « La Cause ». On suit ainsi l’évolution de ces deux protagonistes. Et c’est dans cette évolution que l’on voit toute la subtilité de l’écriture de Thomas Anderson, d’une incroyable subtilité qui rend la relation encore plus ambigu, se penchant sur l’homme et ses réactions, qu’elles soient sincères ou simulées. Il manipule ainsi ses protagonistes pour leur faire refléter ce contexte de traumatisme omniprésent, tout en introduisant avec autant de finesse le thème de la soumission ou de l’influence d’une seule personne sur un groupe.

20209162.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le casting est lui aussi à la hauteur du film avec le regreté Philip Seymour Hoffman disposant d’un grand charisme, un Joaquin Phoenix torturé qui comprends tous les aspects de son personnage ou encore la fabuleuse Amy Adams tout en retenu.

Le film est énigmatique dans le fond, posant sans cesse des questions. Une œuvre très intrigante. Mais il nous montre aussi son talent dans sa construction dramatique. Certaines scènes, accompagnées d’une ambiance exceptionnelle et du génie des acteurs, sont tout simplement impressionnantes de qualité et saisissantes de puissance. De plus, il bénéficie également d’une mise en scène à la hauteur de son sujet ! Certaines séquences forcent le respect tant elles cumulent une charge émotionnelle puissante et impalpable.

Pour conclure, « The Master » est un film extrêmement impressionnant, qui puise toute sa force dans une intrigue très ambigüe et psychologiquement très fournie, le tout servi par des acteurs d’exceptions, encadrés par une réalisation sans faille. Un grand chef-d’oeuvre de cinéma !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 20/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s