En liberté !

Yvonne (Adèle Haenel), jeune inspectrice de police, découvre que son mari, le capitaine Santi (Vincent Elbaz), héros local tombé au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine (Pio Marmaï) injustement incarcéré par Santi pendant huit longues années. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.

4159739.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes cette année, c’est une comédie burlesque qui a énormément fait rire les Festivaliers et la critique. Donc autant vous dire que j’étais très impatient de voir ce film, d’autant plus que j’aime beaucoup le cinéma de Pierre Salvadori.

En l’occurrence, ce film nous a été présenté principalement comme une comédie libre et burlesque parodiant par endroits les films d’actions des années 80. Pendant 1h47, le réalisateur nous balade volontairement d’un registre à un autre, en perdant quelques spectateurs à chaque virage. De plus, cela résulte une émotion inattendue à qui reste le cœur ouvert. Je trouve que le pari du film était vraiment risqué car on sait les réalisateurs français en général peu doués pour le genre et incapables de l’équilibrer avec d’autres ingrédients. Mais ici, Salvadori réussit lui cette fusion des styles, proposant des décalages osés et s’aventurant sans filet dans le monde de l’absurde.

4145677.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ceci passe par une direction d’acteurs impeccable et c’est heureusement l’un des domaines où Salvadori excelle depuis ses débuts. Pio Marmaï a une présence scénique très remarquée, notamment dans le registre de la comédie et son côté attachant et sa large palette d’émotions sont davantage révélés dans ce rôle. J’avoue que j’ai été très surpris de la présence d’Adèle Haenel, peu habituée dans le registre de la comédie et je peux vous dire qu’elle s’en sort très bien et j’espère vraiment qu’elle continuera dans cette voie. Damien Bonnard et Audrey Tautou sont eux davantage en arrière-plan mais convainquent également grâce à leur palette de jeu.

L’humour étant une disposition de l’esprit subjective et variablement partagée, tout le monde ne rira pas des extravagances du film. Pour ma part je me suis laissé facilement embarquer par cet univers décalé, incohérent et totalement barré ! La bonne idée du réalisateur est de reproduire , à de multiples reprises, une même scène d’intervention musclée du policier défunt en la modulant en fonction des hésitations d’Yvonne Santi ne voulant pas chagriner son fils tout en lui faisant entrevoir une vérité qui n’est pas aussi belle qu’il l’imagine. Le film mêle avec intelligence l’humour le plus énorme (mention spéciale à la scène de braquage d’une bijouterie complètement extravagante) et les moments d’une poésie inouïe (les retrouvailles entre Antoine et sa femme).

Pour conclure, « En Liberté ! » est une comédie pure, fine très drôle et originale avec des scènes complètement déjantées, portée par un casting remarquable.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s