Youth

Fred (Michael Caine) et Mick (Harvey Keitel), deux vieux amis approchant les quatre-vingts ans, profitent de leurs vacances dans un bel hôtel au pied des Alpes. Fred, compositeur et chef d’orchestre désormais à la retraite, n’a aucune intention de revenir à la carrière musicale qu’il a abandonnée depuis longtemps, tandis que Mick, réalisateur, travaille toujours, s’empressant de terminer le scénario de son dernier film. Les deux amis savent que le temps leur est compté et décident de faire face à leur avenir ensemble. Mais contrairement à eux, personne ne semble se soucier du temps qui passe…

531328.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Paolo Sorrentino est un cinéaste très italien très réputé et respecté par ses cinéphiles pusique la plupart de ses films ont été présentés dans plusieurs festivals du cinéma. Ce film, Youth, semble appartenir à cette nouvelle mode dans le cinéma mondial consistant à représenter le troisième âge.

Le but premier de ce film du temps qui passe et du rapport à l’avenir. Même si les deux protagonistes principaux sont des octogénaires, le réalisateur n’a pas souhaité faire un film sur la maladie et la vieillesse. C’est un film qui est reparti bredouille au Festival de Cannes 2015 mais il m’a absolument enchanté ! En effet, il va au-del  du cinéma. Sorrentino nous offre une véritable allégorie de l’art, où chaque détail de la mise en scène, chaque plan, la photographie, la lumière, les costumes, le maquillage, constituent un hommage à eux-seuls à la création. Si le récit paraît a priori confus pour certains,  il est au contraire remarquablement mené. Plus qu’un film, le metteur en scène dresse un tableau vivant de peinture où le Beau côtoie une douce mélancolie, touchante et drôle à la fois. Les corps déformés par l’âge ou les excès s’abandonnent aux mains généreuses des soignantes et se fondent dans des décors et des paysages somptueux et colorés.

204104.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Et quels acteurs, notamment Jane Fonda irrésistible en actrice complètement capricieuse, Rachel Weisz magnifique en amante délaissée et Michael Caine et Harvey Keitel absolument extraordinaires dans leurs rôles et un Paul Dano grandiose.

Sorrentino ne se moque jamais de ses personnages. Il les regarde se perdre lentement dans le temps qui passe, dans leurs amours contrariées et surtout dans ces grands pans de montagnes, dressées au-dessus de leurs têtes. La réussite du film trouve un aboutissement total grâce à la bande-son belle et puissante !  La fin, grandiose et riche en émotion, est une véritable cerise sur le gâteau ! Pour moi, il est impossible de rester insensible et cela m’a mis les larmes aux yeux. Je trouve que le réalisateur arrive très bien à nous faire rire et à nous émouvoir profondément grâce à des scènes très puissantes.

Pour conclure, « Youth » est une oeuvre profonde et bouleversante qui parle de la vie à partir d’un rien, laissant parfois un dialogue ou un geste exprimer une multitude de choses, nous mettant alors face à nos sentiments et la solitude qui peut nous envahir parfois. Magnifique film !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 20/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s