Le Jeu

Le temps d’un diner, des couples d’amis (Bérénice Bejo, Suzanne Clément, Stéphane de Groodt, Vincent Elbaz, Grégory Gadebois, Doria Tillier et Roschdy Zem) décident de jouer à un « jeu » : chacun doit poser son téléphone portable au milieu de la table et chaque SMS, appel téléphonique, mail, message Facebook, etc. devra être partagé avec les autres. Il ne faudra pas attendre bien longtemps pour que ce « jeu » se transforme en cauchemar.

0807365.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour sa cinquième réalisation, Fred Cavayé décide de s’attaquer à un remake en adaptant « Perfetti Sconosciuti », une comédie dramatique italienne avec le même thème. Le postulat du film repose sur l’être humain : nous avons tous quelque chose à nous reprocher.

Toute vérité est-elle bonne à dire ? « Le Jeu » est un nouveau huit-clos dans le paysage cinématographique français et je dois dire que celui-ci sort un peu du lot par rapport aux autres ! On remarque que Fred Cavayé s’améliore dans le registre de la comédie dramatique grâce à son Jeu – après un Radin assez faible – puisqu’il jongle avec l’émotion et la comédie noire de manière efficace.  Des dialogues souvent drôles et en même temps sérieux sur des sujets sensibles tels que l’homophobie et l’émotion y est bien présente !

2601972.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le casting du film est composé de couples faisant des étincelles à l’écran à savoir Bénérice Bejo et Stéphane De Groodt, Doria Tillier et Vincent Elbaz ainsi que Suzanne Clément et Roscdy Zem. Le dernier de la bande – Grégory Gadebois reste tout en retenu.

Oui, on rit à plusieurs reprises , le comique de situation fonctionnant à plein régime et certaines répliques étant vraiment bien mises en bouche. Il faut dire que le postulat de faire mettre sur la table à tous les convives d’un dîner leur téléphone de manière à partager tout ce qu’ils reçoivent est carrément excellent. Cavayé a donc su mélanger humour et émotion dans un dosage parfait. Un cocktail bien sympathique rehaussé d’une mise en scène qui s’affranchit le plus possible du statut de huis-clos du long-métrage et agrémenté d’un constat sociétal fort distillant pas mal de vérités sur ce qu’est le couple d’aujourd’hui. On reprochera néanmoins une double fin totalement inutile qui parasite un peu le résultat, comme si Cavayé avait peur de terminer son film de manière grave. Et là il se tire un peu une balle dans le pied…

Pour conclure, « Le Jeu » est un huit-clos à la fois comique et dramatique, avec un ton assez féroce, servi par des comédiens tous excellents la fin est décevante…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s