First Man – le premier homme sur la Lune

Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong (Ryan Gosling) sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Durant huit ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques d’un voyage vers l’inconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d’être un mari aimant auprès d’une femme (Claire Foy) qui l’avait épousé en espérant une vie normale.

0223082.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film est tiré du livre de James R. Hansen intitulé « Le premier homme – à la découverte de Neil Armstrong« . Après avoir rédigé une thèse en histoire des sciences et de la technologie à l’université de l’Ohio, et passé plus de 20 ans à écrire et à enseigner sur les thèmes de l’histoire et de l’espace, Hansen décide de se lancer dans l’écriture de sa première biographie. Il contacte en 2000 Neil Armstrong qui, peu enclin à donner des interviews, décline la proposition. Il aura fallu au final deux ans à Hansen pour convaincre Armstrong, avec le soutien de la famille de ce dernier.

Après « Whiplash » et « La La Land« , le cinéaste oscarisé Damien Chazelle était logiquement attendu au tournant. Allait-il réussir la passe de trois et poursuivre son extraordinaire sans-faute ? Il prend un grand risque à quitter le monde de la danse et de la musique, pour un autre spectacle peut-être encore plus grandiose, tout aussi onirique et lyrique, afin de filer droit vers les étoiles avec un biopic autour de Neil Armstrong, le premier homme à avoir foulé le sol lunaire le 20 juillet 1969. Si ce film évoque cette aventure, c’est plutôt ici un biopic centré sur l’homme, que le cinéaste a réalisé, soit le portrait d’un mari et d’un père taraudé par la mort, détruit au point de ne plus voir ceux qui l’entourent y compris sa famille ! Jamais un film n’a été aussi près des ressentis psychologiques de ces héros modernes que sont les astronautes. Nous sommes avec eux dans la fusée, dans la capsule, nous ressentons ce qu’ils ressentent, nous vivons ce qu’ils vivent dans leur confinement. Dans leurs yeux la peur de l’inconnu, la peur humaine, profonde. Les bruits, les vibrations, les silences, les angoisses, les hésitations, tout cela nous happent dans un tourbillon d’images et de sons plus qu’authentiques.

First Man (2018)

Ryan Gosling est ici l’antithèse de ce qu’il incarnait dans ce monde de paillettes et de lumière, en se glissant dans la peau de Neil Armstrong, personnage froid, taiseux, exigeant et ayant un sang-froid assez impressionnant. Toute la psychologie du personnage y est passée au microscope comme l’est aussi la vie de ce couple au quotidien et dont de magnifiques moments nous touchent énormément en laissant aussi la part belle à Claire Foy, très juste et émouvante dans le rôle de la mère de famille. Un duo en parfaite alchimie, construit autour du deuil, de l’enfant à jamais perdu dans les astres, et cette difficulté de l’évoquer au sein du couple.

Le scénario est une petite merveille d’écriture : il mélange avec subtilité les turpitudes de l’homme Armstrong avec les enjeux immenses de sa mission et avec les risques insensés de cette aventure. Mais là où il ne fallait pas se rater,c’est le point culminant du film et l’arrivée sur la Lune. Cette séquence est incroyable car on sent que le réalisateur à pousser le réalisme à son maximum. On s’ennuie rarement durant ses deux heures et cela permet à ceux qui n’étaient pas nés à l’époque de réaliser l’importance de la conquête de l’espace dans les années 60.

Pour conclure, « First Man » est un très bon film sobre, d’un réalisme époustouflant, servi par des acteurs remarquables. Un grand moment de cinéma !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s