Venom

Possédé par un symbiote qui agit de manière autonome, le journaliste Eddie Brock (Tom Hardy) devient le protecteur létal Venom.

4567799.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Chaque année, nous avons toujours un film « Marvel » qui fait l’événement pour tous les fans qui attendent ceci avec impatience et 2018 ne fait pas exception avec « Venom ». Il faut savoir qu’aux États-Unis, le film est sorti il y a quelques semaines avec la classification « PG-13 », qui est un indicateur essentiel sur le degré de violence qui se retrouvera sur l’écran. Il n’y a donc pas de danger pour les petits dans Venom qui ne contiendra donc pas une goutte de sang et probablement pas plus d’un gros mot. La nouvelle peut sonner comme une déception aux oreilles de certains fans qui auraient pu espérer davantage d’audace, surtout concernant un méchant de l’univers de Spider-Man comme Venom, au potentiel transgressif certain. Ils devront se contenter d’un spectacle plus familial dont le contenu ne risquera pas de contrarier les parents des ados.

L’idée était pourtant excellente au départ. Prendre Venom, un personnage torturé, complexe et ambivalent, il y avait de la matière pour faire un spin-off. Or le film Venom ne reprend pratiquement rien du personnage originel hormis sans doute le design. Avoir séparé Venom de Spider-Man comprenait déjà un grand risque. Le personnage de Venom perd donc également l’occasion d’être un vilain, puisqu’il n’a plus de héros à combattre. Le problème, c’est que même en passant outre et en visionnant le long métrage comme une nouveauté, le film s’avère mauvais. « Venom » est une succession de clichés, de scènes déjà vues ou prévisibles, au scénario bourré de simplifications… Non seulement,  Le scénario ne met aucunement en valeur le personnage. Il faut attendre plus de 50 minutes sur un film qui dure 1h35 pour enfin apercevoir la relation entre Venom et Eddie Brock. Le montage n’a aucune logique. Les événements se précipitent au fur et à mesure, tout se succède trop rapidement, on n’apprécie pas cette histoire hachée… Quand aux personnages, ils sont complètement superficiels et clichés…

0866417.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Du côté des acteurs, nous avons Tom Hardy plutôt bon dans le rôle d’Eddie/Venom même si nous avions vu mieux de sa part, Michelle Williams a un rôle complètement inutile au personnage et ne sert à rien dans le film et Riz Ahmed qui est un excellent acteur  joue bien mais dont le personnage est totalement creux et banal.

La réalisation est quant à elle lambda, il n’y a rien d’exceptionnel et les effets spéciaux sont assez corrects dans l’ensemble. Les enjeux du film sont assez facile à deviner et je  ne parle pas des incohérences et autres facilités scénaristiques qui me font demander si les scénaristes ont relu leur script avant validation. De plus, le film oscille constamment entre l’action, la comédie et l’horreur et n’arrive jamais à se positionner.

Pour conclure, « Venom » est un blockbuster qui avait pourtant beaucoup de potentiel mais qui n’a pas voulu être original pour ainsi rentrer dans les rangs des gros blockbusters sans âme et sans identité…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 7/20

Bande-annonce :

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s