Mal de pierres

Gabrielle (Marion Cotillard) a grandi dans la petite bourgeoisie agricole où son rêve d’une passion absolue fait scandale. A une époque où l’on destine d’abord les femmes au mariage, elle dérange, on la croit folle. Ses parents la donnent à José (Alex Brendemühl), un ouvrier saisonnier, chargé de faire d’elle une femme respectable. Gabrielle dit ne pas l’aimer, se voit enterrée vivante. Lorsqu’on l’envoie en cure thermale pour soigner ses calculs rénaux, son mal de pierres, un lieutenant blessé dans la guerre d’Indochine, André Sauvage (Louis Garrel), fait renaître en elle cette urgence d’aimer. Ils fuiront ensemble, elle se le jure, et il semble répondre à son désir. Cette fois on ne lui prendra pas ce qu’elle nomme « la chose principale ». Gabrielle veut aller au bout de son rêve.

DIE FRAU IM MOND

Adapté du livre de la romancière italienne Milena Agus, ce film, qui figurait en compétition officielle du Festival de Cannes en 2016, est d’ores déjà un grand film français romanesque qui marquera les cinéphiles même s’il est reparti bredouille lors du Festival ainsi que les Césars 2017 malgré ses huit nominations.

L’amour, la folie et la passion sont des sujets rythmant le dernier long-métrage de la cinéaste Nicole Garcia. Le rythme, au départ lent, s’accélère au fur et à mesure que l’intrigue avance ! Dès le début émane de ce film une sensualité brute. La nature toute entière semble brûler de cette incandescence qui saisit et aliène Gabrielle. De plus, la caméra de la réalisatrice caresse les corps et la nature, terriblement vivants, exhale leur beauté brute, et annonce que le volcan va bientôt entrer en éruption. La réalisatrice et son coscénariste ont ainsi accompli un remarquable travail d’adaptation, notamment en plantant l’histoire dans la France des années 50 heurtée par les désirs comme elle préférait ignorer les stigmates laissées par les guerres.

DIE FRAU IM MOND

Le film est porté par la magnifique performance de Marion Cotillard qui nous montre une nouvelle facette de son immense talent ; son jeu est tout en intensité , son corps semble possédé par les pulsions sentimentales qu’elle éprouve. Son rôle rappelle notamment celui qu’elle avait dans « The Immigrant » de James Gray et il faut dire que l’actrice a la capacité d’endosser des rôles dans le genre. Face à elle, les personnages masculins n’en sont pas moins bouleversants. Le mari incarné par l’excellent Alex Brendemühl représente aussi une forme d’amour fou, et je trouve que c’est le personnage le plus intéressant du film car il veut faire de son mieux mais subit les agissements de sa compagne. C’est dans la dernière partie du film qu’il devient le protagoniste qui est gagné en épaisseur. Louis Garrel est également très bon dans son rôle, à la fois mystérieux et ténébreux tandis que Brigitte Roüan a un rôle tout en retenue en incarnant la mère mal aimante de Gabrielle.

Je trouve que Nicole Garcia est une des rares réalisatrices à savoir raconter des « histoires simples » qui révèlent subtilement la complexité des « choses de la vie ». C’est une grande fresque romanesque qui vous saisit du début à la fin et ne vous lâche pas. La suite du du film nous réserve des surprises, un rebondissement final vraiment très inattendu et surprenant. Quand au message du long-métrage,  il nous concerne tous : « ne cherche-t-on pas sans arrêt un bonheur inaccessible, alors qu’il est là tout proche, à portée de mains ?« .

Pour conclure, « Mal de pierres » est une oeuvre sensible, pleine de vérité et de romanesque, porté par l’époustouflante performance de Marion Cotillard.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s