Cloud Atlas

À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.

20199339.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Dans le monde du cinéma, on connait surtout les (frères) Wachowski pour la trilogie culte « Matrix » qui a déchaîné une génération  et a suivi dans les générations suivantes mais c’est surtout ce film qui est culte !

C’est exactement le genre de films que ne possèdent que deux avis venant des spectateurs : on aime ou on déteste. On peut détester à cause de sa complexité c’est sûr, mais mon dieu, j’ai vraiment beaucoup de mal à me faire à l’idée qu’on ne puisse pas aimer un film comme celui-ci. En effet, « Cloud Atlas » est non seulement le modèle suprême de ce que doit être une adaptation de roman mais c’est sans doute le film le plus fou, le plus ambitieux et le plus maîtrisé vu depuis une éternité au cinéma. De plus, il fait partie de ces films qui vous terrassent à la première vision, par une forme de perfection, par la justesse de leur propos et ce qu’ils parviennent à toucher au plus profond du cœur du spectateur. Bien que le scenario soit compliqué, surtout au début où on ne comprend pas grand chose, le tout est incroyablement cohérent et d’une grande intelligence tout cela grâce à une mise en scène vraiment parfaite. Chaque histoire a son rôle, tout est relié, que ce soit au niveau du physique des protagonistes qu’au niveau de leur caractère. Une grande pensée humaine, avec l’importance du futur mais surtout une véritable réflexion sur la destinée. Chaque histoire est racontée avec passion !

20463306.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’autre gros point fort du film est sans aucun doute son casting : chaque acteur donne entièrement de leur personne pour incarner ses nombreux personnages, et deviennent souvent méconnaissables. Je ne peux que saluer et rester bouche bée devant leur immense travail, car incarner une multitude de personnages aux caractères différents et sur des époques différentes, et bien cela demande une certaine dose de talent. Que ce soit Tom HanksHalle BerryHugh GrantHugo WeavingJim BroadbentJim Sturgess ou encore Susan Sarandon.

Ce spectacle inclassable s’avère donc être une réflexion profonde sur le sens de la vie, sur les enseignements que tireront les futures générations de nos actions et de l’harmonie de nos âmes à travers nos vies passées ou futures. Ce n’est pas le genre de film qui se regarde qu’une fois,c’est une expérience qui se vit et qui doit être revue à de multiples reprises pour bien assimiler et comprendre correctement l’histoire. La photographie du film est encore une fois sublime, nous offrant de véritables moments d’émerveillements pour les yeux, surtout dans l’époque futuriste de 2144 où leurs génies atteignent des sommets. Là où la narration du film est très forte aussi, c’est dans sa capacité à intervertir les genres. À un moment nous sommes dans un film d’époque victorienne, puis dans un film futuriste, puis post-apocalyptique, pour revenir à une comédie.

Pour conclure, « Cloud Atlas » est un un véritable tour de force cinématographique complexe et fascinant. Un chef-d’oeuvre du septième art !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 20/20

Bande-annonce :

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s