My Lady

Faut-il obliger un adolescent (Fionn Whitehead) à recevoir la transfusion qui pourrait le sauver ? Fiona Maye (Emma Thompson), Juge de la Haute Cour, décide de lui rendre visite, avant de trancher. Leur rencontre bouleversera le cours des choses.

0683657.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Richard Eyre est un réalisateur qui semble aimer  la façon dont les femmes d’un certain âge réagissent face à l’adversité et c’est un grand cinéaste.

L’intérêt de ce film réside dans la nature même des affaires passionnantes traitées au tribunal, grâce aux bonnes idées de Ian McEwan, l’auteur du livre éponyme et scénariste. La principale affaire concerne donc ce jeune homme encore mineur souffrant d’une leucémie mais dont les transfusions sanguines indispensables à son traitement ne peuvent être faites en raison de son appartenance aux Témoins de Jehovah. Les échanges au tribunal et la rencontre inhabituelle avec le jeune Adam permettent au spectateur, sans pour autant les juger, de mieux comprendre de tels enjeux religieux et sociétaux. Le film permet aussi de s’interroger sur les éventuelles influences et manipulations des guides spirituels et sur le prix à payer dans cet étau invivable pour certaines familles à vouloir continuer à respecter des principes au détriment de la vie. Il nous montre aussi comment le mal être peut s’insinuer doucement, douloureusement sans que les protagonistes ne s’en aperçoivent.

0657094.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le jeune Fionn Whitehead, après son très beau rôle dans « Dunkerque », est décidément fabuleux de sensibilité et son duo avec la Juge est assez déroutant. Quand à la merveilleuse Emma Thompson, elle est absolument radieuse et sensationnelle et porte le poids de sa peine sur ses épaules et livre une prestation bouleversante. De son côté, Stanley Tucci est bouleversant dans le rôle de son mari, très amoureux de sa femme mais délaissé…

Le suspense, les dialogues et la mise en scène n’ont certes pas les effets flamboyants des tribunaux des séries américaines mais je trouve que ce film nous procure beaucoup d’émotions fortes. Certes, la réalisation de Richard Eyre est quelque peu télévisuelle, mais l’histoire est suffisamment forte pour compenser cette faiblesse. De plus, le film a la bonne idée de ne pas s’arrêter au jugement même. Je ne dirai rien de la suite qui sort de l’ordinaire, si ce n’est qu’elle est un peu troublante et que les personnages se retrouvent confrontés à des décisions déstabilisantes, les obligeant à dévoiler de nouvelles parts d’eux-mêmes qui sont surprenants.

Pour conclure, « My Lady » possède une réalisation très sobre et soignée, qui emporte le spectateur dans un tourbillon d’émotions fortes et portée par de brillants comédiens. Une belle réussite !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s