L’Amour est un crime parfait

Professeur de littérature à l’université de Lausanne, Marc (Mathieu Amalric) a la réputation de collectionner les aventures amoureuses avec ses étudiantes. Quelques jours après la disparition de la plus brillante d’entre elles qui était sa dernière conquête, il rencontre Anna (Maïwenn) qui cherche à en savoir plus sur sa belle-fille disparue…

 

21058958_20131119121049219.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Les romans de Philippe Djian ont déjà plusieurs fois donné lieu à des adaptations cinématographiques. On pense bien entendu, au récent « Elle » de Paul Verhoeven avec Isabelle Huppert. Un de ses romans « Incidences » a été adapté en 2014 par les frères Larrieu sous le titre « L’Amour est un crime parfait ».

Ce film s’annonçait très excitant sur le papier et au final, il tient toutes ses promesses ! Ce qui frappe d’emblée c’est qualité de la réalisation, elle est tantôt aérienne, tantôt proche des personnages mais toujours dans une forme de distance neutre. Le film est assez glacial , ce qui contraste avec la vitalité des pulsions sexuelles du protagoniste. Il l’est de par l’ambiance, mais aussi grâce aux magnifiques décors enneigés du Var, filmés avec une vraie justesse, qui nous laissent une impression de sublime.  L’ambiance peut faire penser à celle de Basic Instinct, dans la mesure où l’érotisme et le désir tranchent avec la peur et l’angoisse. Car oui, c’est avant tout un film d’ambiance, qui est privilégiée au détriment d’un vrai scénario, mais avec grande réussite.

21058956_2013111912094284.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Mathieu Amalric réussit à merveille à jouer un rôle complexe et je trouve qu’il a un air de Luchini dans ce film. De son côté, je trouve que Sara Forestier est épatante – en particulier lors d’une scène de piscine. Karin Viard excelle une fois de plus dans le rôle de la soeur possessive. Maïwenn est plus en retrait par rapport à ses partenaires mais elle est très juste dans ce registre. Et que dire de Denis Podalydès qui a une excellente filmographie !

J’aime beaucoup ce film car tout est réfléchi dans le cinéma des frères Larrieu : l’esthétisme fabuleux des plans, l’ambiguïté des relations entre les protagonistes, le campus de l’EPFL retranscrivant le personnage de Marc avec ses trous, ses endroits de blancs. Je trouve qu’ils sont très forts et doués puisqu’avec ce film, ils détournent avec brio les règles du polar pour livrer une réflexion enthousiasmante sur les pulsions qui agitent l’être humain.. C’est un film qui ose aborder les thèmes de la pulsion incestueuse, de l’irrépressible désir sexuel et de l’incapacité des êtres à sortir de leurs névroses sans faux-semblant.

Pour conclure, « L’Amour est un crime parfait » est un film complexe, déroutant, intelligent et maîtrisé, assez envoûtant avec une bonne touche d’humour noir à la sauce Larrieu. Du bon cinéma !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s