Ant-Man et la guêpe

Après les événements survenus dans Captain America : Civil War, Scott Lang (Paul Rudd) a bien du mal à concilier sa vie de super-héros et ses responsabilités de père. Mais ses réflexions sur les conséquences de ses choix tournent court lorsque Hope van Dyne (Evangeline Lilly) et le Dr Hank Pym (Michael Douglas) lui confient une nouvelle mission urgente… Scott va devoir renfiler son costume et apprendre à se battre aux côtés de La Guêpe afin de faire la lumière sur des secrets enfouis de longue date…

2076185.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Si vous vous demandez où est passé Ant-Man lors de la bataille dans « Avengers : Infinity War », vous aurez la réponse dans le deuxième volet d’Ant-Man ; trois ans après le premier film, Peyton Reed est de retour pour la suite des aventures d’Ant-Man, cette fois-ci accompagné de la Guêpe, nouvelle héroïne de la firme Marvel et cet opus est une légère respiration dans cette clôture de la troisième phase du MCU.

Ce film est une douceur et une rigolade par rapport aux films précédents de l’univers Marvel (et sans doute par rapport aux futurs). Le scénario tient en une seule ligne et va surtout tourner autour d’une histoire familiale, avec en parallèle une méchante qu’on ne retiendra pas tellement dans nos mémoires. Mais j’ai beaucoup aimé le dynamisme du film, à ses effets spéciaux, aux pouvoirs des costumes et technologies. On en prend plein les yeux, on en a pour toutes les tailles, du plus minuscule au plus gigantesque, autant pour les objets que pour les personnages. On retrouve parfaitement la force du premier opus, le jeu entre gigantisme et miniature, avec un héros qui manque d’assurance mais pas d’humour, comme sa bande d’associé un poil farfelu !

null

Le casting est assez bon dans son ensemble, à commencer Paul Rudd qui apporte beaucoup d’humour dans son rôle de Scott Lang mais celle qui tire son épingle du jeu est notamment Evangeline Lilly qui est excellente dans le rôle de la Guêpe. Elle est notamment charismatique que par moment elle éclipse notre bonne vieille fourmi. Le duo marche à merveille et donne lieu à de sympathiques dialogues et scènes hilarantes entre les deux ex-amants. L’arrivée de l’antagoniste principal, interprétée par l’excellente Hannah John-Kamen était vraiment intéressante ainsi que son intrigue mais malheureusement, sa psychologisation de comptoir est expédiée en moins de deux et qui laisse très vite entrevoir son itinéraire prévisible. Michael Peña est un des meilleurs acteurs comiques de sa génération et Michael Douglas et Michelle Pfeiffer sont extrêmement convaincants.

Sans être géniales, les séquences d’action cherchent constamment à épater la galerie en mettant en évidence les pouvoirs bien particuliers de nos deux héros. En résulte une série de moments forts réjouissants qui culmine dans une poursuite dans les rues de San Francisco très spectaculaire. Le seul reproche que je ferais à Ant-Man et la Guêpe, c’est ce qui fait sa force et à la fois son défaut: tous les personnages secondaires sont mis en avant. Et ils sont assez nombreux. Du coup, on a tendance à un peu trop se disperser sans pour autant que l’histoire principale n’avance vraiment. Le plus gros bouleversement du film reste tout de même dans sa scène post-générique…

Pour conclure, « Ant-Man et la Guêpe » est une suite jouissive, digne du premier opus ! Le film assume complètement son second degré tout en alternant des moments plus sérieux.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s