Slumdog Millionaire

Jamal Malik (Dev Patel), 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l’émission Qui veut gagner des millions ? Il n’est plus qu’à une question de la victoire lorsque la police l’arrête sur un soupçon de tricherie. Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d’où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille (Freida Pinto) dont il est tombé amoureux et qu’il a perdue. Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d’une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante.

19011466.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Huit Oscars pour le huitième film du grand Danny Boyle parmi les prestigieuses récompenses aux Oscars : celui du meilleur film, du meilleur scénario adapté ou encore du meilleur réalisateur. Le résultat est entièrement mérité puisque c’est un film vraiment enchanteur !!

Ce film signe la rencontre entre Hollywood et Bollywood que nous livre Danny Boyle et c’est une oeuvre forte, émouvante et magnifique dans son histoire et son interprétation. Le scénario du film est adapté  du livre « Les Fabuleuses Aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire » de Vikas Swarup, et le film possède donc un scénario originale et surtout captivant de bout en bout qui retrace l’histoire passionnante de Jamal qui a vécu dans les bidonvilles, est devenu orphelin, a été utilisé par des hommes pour mendier dans les rues et a rencontré l’amour de sa vie qu’il cherche toujours. Le film prend dés le début le spectateur dans cette histoire magnifique et émouvante. L’histoire de Jamal est raconté par le biais des questions posées où l’on apprend comment il a eu la réponse à la question à travers ce qu’il a vécu, une idée originale avec du suspense parfois.

19011475.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le récit de la vie du jeune Jamal est également magistralement interprété par la révélation du film, Dev Patel, tout simplement excellent dans son rôle et la belle Freida Pinto est assez troublante dans ce film.

Léger comme un conte de fée et chargé comme un drame humain, ce film est un petit bijou d’esthétisme et d’humanité. On a l’impression que Danny Boyle a ressenti toutes les émotions possibles en filmant l’Inde et qu’il les retranscrit à l’écran. La mise en scène est parfaite et rythmée à souhaits qui vous entraîne dans une Inde profonde et terrifiante (certains penseront sans doute que la cruauté et le désespoir montré dans ce film est exagéré, c’est pourtant encore soft comparé à la réalité). De plus, je note que le parallèle adulte-enfant est superbement bien écrit, et le final prend aux tripes tant il est prenant. Je trouve que le générique de fin est un vrai régal et reste vraiment original.

Pour conclure, « Slumdog Millionaire » est un grand film auquel il est difficile de résister à cet incroyable vague d’émotions, de bonheur et d’énergie. Une claque !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 20/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s