Into the Wild

Tout juste diplômé de l’université, Christopher McCandless (Emile Hirsch), 22 ans, est promis à un brillant avenir. Pourtant, tournant le dos à l’existence confortable et sans surprise qui l’attend, le jeune homme décide de prendre la route en laissant tout derrière lui. Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur. Chacun, à sa manière, va façonner sa vision de la vie et des autres.
Au bout de son voyage, Christopher atteindra son but ultime en s’aventurant seul dans les étendues sauvages de l’Alaska pour vivre en totale communion avec la nature.

566615.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le quatrième film de Sean Penn« Into the Wild » est sorti en 2008 avec une réputation de chef d’oeuvre annoncé, et donc que l’on se doit d’aimer. Le buzz fait autour de ce film était énorme, et comme vous le savez, il faut se méfier..

C’est un chef-d’oeuvre d’une telle beauté et d’une humanité qui a vraiment ému le monde entier. C’est une véritable ode à la liberté et ce film nous pousse à nous réfléchir et à nous interroger sur le sens que l’on veut donner à sa vie. On est heureux de suivre ce jeune homme, qui avait tout pour « réussir » dans la société actuelle, mais qui a choisi une vie à part. Une vie extraordinaire. Sa quête du bonheur nous fait voyager à travers les Etats-Unis, au coeur de paysages sublimes, qui nous rappellent aussi la toute puissance de la Nature sur l’Homme. A chaque rencontre il nous émeut et métamorphose ces rares gens qu’il côtoie. De plus, Sean Penn, que je trouvais déjà formidable en tant qu’acteur; a réussi à donner une authenticité au film assez incroyable. Le tournage qui a eu lieu dans des décors entièrement naturels n’y est pas pour rien. Les musiques sont parfaites, les ambiances visuelles et sonores sont en continuelle symbiose. Le film est assez long, parfois lent, mais ce rythme permet réellement de se glisser dans la peau de Christopher et de vivre avec lui ce long voyage qui lui permettra de se découvrir et d’aller au bout de son rêve.

18856359.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Les comédiens sont tous extraordinaires dans leurs rôles et aucun ne m’a déçu, ils m’ont mis dans tous mes émois, que ce soit Emile Hirsch, absolument époustouflant dans son rôle, William Hurt, toujours juste dans son rôle, ou encore Marcia Gay Harden, Kristen Stewart et Hal Holbrook.

C’est également une intelligente réflexion sur ce qu’est le bonheur. En apparence, c’est d’une simplicité mais c’est vraiment d’une richesse prodigieuse. Durant 2h27, je peux vous dire que c’est un des rares films actuels à nous laisser scotché au fond de notre fauteuil en velours jusqu’à la fin du générique. On est soufflé, épuisé, exalté et surtout sans voix… Et puis on a peur !

Pour conclure, « Into the Wild » est une expression magnifique et bouleversante du désir de liberté, d’échapper aux illusions matérialistes de la société, de simplement se laisser guider par la nature et le vrai, et de vivre une aventure hors du commun. A voir absolument !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 20/20

Bande-annonce :

2 commentaires

  1. Pour ma part, « Into the Wild » est un très bon film dramatique, disposant d’une histoire originale et surtout, d’une photographie absolument magnifique, au point de se croire, par moment, en train de regarder un documentaire. La performance d’Emile Hirsh est lunaire, l’acteur n’hésitant pas à payer de sa personne, en maigrissant à vue d’œil, pour le besoin de son rôle. La bande originale est très réussie. À voir, sans hésiter !
    Ma note : 16/20.
    Ma critique : https://wp.me/p5woqV-3rt

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s