La Môme

De son enfance à la gloire, de ses victoires à ses blessures, de Belleville à New York, l’exceptionnel parcours d’Edith Piaf (Marion Cotillard). A travers un destin plus incroyable qu’un roman, découvrez l’âme d’une artiste et le coeur d’une femme. Intime, intense, fragile et indestructible, dévouée à son art jusqu’au sacrifice, voici la plus immortelle des chanteuses…

18676739.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

En 2005, lorsque le réalisateur français Olivier Dahan était loin de se douter que son film allait remporter un grand succès mais il savait en choisissant la formidable Marion Cotillard que ce film allait exploser sa carrière.

Il est inutile de présenter Edith Piaf aux spectateurs puisque cette icône de la chanson a marqué son époque, en France comme à l’étranger. Il est d’ailleurs étonnant que le cinéma ait attendu si longtemps avant de s’intéresser à sa vie, pour le moins chaotique. Ce film nous montre avec beaucoup de sensibilité la vie de cette femme à la fois intense, forte et fragile. Je trouve que la réalisation d’Olivier Dahan  permet de rendre cette histoire plus cinématographique, avec des plans pensés de façon géniale. On est happés par la vie incroyable de l’artiste française la plus connue dans le monde.  Le succès du film (reçu de nombreux prix) se fait en grande partie par la très grande qualité des costumes, jeu des lumières, maquillages, décors.

La M™me
2007
Real : Olivier Dahan
Marion Cotillard
COLLECTION CHRISTOPHEL

La plus grande réussite du film est l’exceptionnelle performance de Marion Cotillard, qu’on l’aime ou pas, elle repose tout le film seul et elle me donne à chaque fois des frissons et il faut avouer qu’elle redonne vie à Piaf. Le reste du casting est également formidable avec notamment Sylvie Testud, Jean-Paul Rouve, Clotide Courau, Emmanuelle Seigner ou encore Pascal Greggory.

Durant tout le film, on a donc l’impression de voir tout simplement la vie réelle de Piaf, et cela contribue à l’atmosphère incroyable du film. Un bémol tout de même, la construction du film et ses allers/retours dans le temps sont un peu confus. Ça marche bien au début où on fait bien la différence entre Piaf à 20 ans et Piaf à 45 ans, mais plus on avance, plus la différence des époques est dure à cerner, ce qui rend le récit plus compliqué à comprendre…

Pour conclure, « La Môme » est un film ayant des maladresses mais réussit tout de même à s’envoler grâce aux décors, aux maquillages mais grâce à la magie d’interprétation d’une des comédiennes français les plus talentueuses.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14,5/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s