Mammuth

Serge Pilardosse (Gérard Depardieu) vient d’avoir 60 ans. Il travaille depuis l’âge de 16 ans, jamais au chômage, jamais malade. Mais l’heure de la retraite a sonné, et c’est la désillusion : il lui manque des points, certains employeurs ayant oublié de le déclarer ! Poussé par Catherine (Yolande Moreau), sa femme, il enfourche sa vieille moto des années 70, une  » Mammut  » qui lui vaut son surnom, et part à la recherche de ses bulletins de salaires. Durant son périple, il retrouve son passé et sa quête de documents administratifs devient bientôt accessoire…

19243102.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour leur quatrième réalisation, les réalisateurs Gustave Kervern et Benoît Delépine mettent une nouvelle fois sous le feu des projecteurs des personnalités aussi attendrissantes que farfelus après les excellents « Louise-Michel » et « Avida ».

Ce film met donc sous le feu des projecteurs cet homme nonchalent qui n’a pas su trouver sa place dans une société qu’il ne comprend pas et qui ne lui a jamais souri, bien au contraire. Miséreux, incompris, mal aimé, celui que l’on surnomme Mammuth à cause de son physique éléphantesque et de sa vieille moto qu’il enfourche pour retourner sur les traces de son passé et comprendre ses erreurs de trajectoires est le symbole de cette France profonde.  Le réalisme des situations souvent grotesques et le sentiment de liberté qui parcourt ce film, sont portés par des cadres instables, des lumières et un son saturés: comme le scénario, la technique de ce film est un savant mélange de simplicité maladroite et de maîtrise bordélique. Mais l’ensemble fonctionne car le duo de réalisateurs apporte à leurs excès une touche de mélancolie et de compassion qui rend l’histoire de Serge Pilardosse vraiment attachante.

19252114.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour rendre crédible cette aventure, il fallait une star pas comme les autres et je peux vous dire que les réalisateurs ont déniché une perle rare en la personne de Gérard Depardieu qui livre une prestation troublante de sobriété et magistrale de réalisme. Les seconds rôles sont aussi très bons notamment Yolande MoreauAnna MouglalisBenoît Poelvoorde et Isabelle Adjani.

Le film est très bien écrit et le récit est d’une rigueur étonnante. C’est d’un comique de situation et d’une profondeur existentielle à tous les étages, ce film doit être vu par tous les âges puisque c’est une leçon de vie et un road-movie  non américain, à savoir que le plus important ce n’est pas la route.. L’humour implicite et noir y est présent souvent mélangé à des scènes assez spéciales.

Pour conclure, « Mammuth » est un film humain d’une rare profondeur, parsemé d’une ambiance glauque et un humour assez noir.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s