Coco avant Chanel

Une petite fille du centre de la France, placée dans un orphelinat avec sa soeur, et qui attend en vain tous les dimanches que son père vienne les chercher. Une chanteuse de beuglant à la voix trop faible, qui affronte un public de soldats éméchés. Une petite couturière destinée à refaire des ourlets dans l’arrière-boutique d’un tailleur de province. Une apprentie-courtisane au corps trop maigre, qui trouve refuge chez son protecteur Etienne Balsan (Benoît Poelvoorde), parmi les cocottes et les fêtards.
Une amoureuse qui sait qu’elle ne sera  » la femme de personne « , pas même celle de Boy Capel (Alessandro Nivola), l’homme qui pourtant l’aimait aussi. Une rebelle que les conventions de l’époque empêchent de respirer, et qui s’habille avec les chemises de ses amants. C’est l’histoire de Coco Chanel (Audrey Tautou), qui incarna la femme moderne avant de l’inventer.

19069647.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La réalisatrice Anne Fontaine a choisi de nous raconter dans ce film, un opus le plus classique sur une des icônes de la mode les plus populaires par delà le monde qui a fait en sorte de faire tomber les représentations de la femme et de lui inculquer d’autres droits par la tenue vestimentaire et ainsi prétendre être légale de l’homme.

Le scénario est bien construit, on ne s’ennuie pas une minute, ce n’est pas un sujet lourd c’est même agréable à regarder au vu des informations qu’ils renferment sur l’histoire de cette femme. Anne Fontaine pose en images les origines du style vestimentaire de la femme moderne, plus simple, plus affirmée, et moins une belle cruche satinée. Je dois avouer qu’elle connaît très bien son sujet qui a décidé de raconter le début de cette femme hors du commun, le film dépendait donc de la profondeur de ce personnage et de choisir une actrice étant assez douée pour pouvoir tenir se rôle disposant d’un caractère assez fort.

19036113.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

En donnant le premier rôle à Audrey Tautou, la réalisatrice a réussi à faire un coup de maître puisque cette actrice fait preuve d’une maturité assez impressionnante de film en film, et c’est vrai qu’elle est très convaincante ! Je l’ai trouvé simple, naturelle, hautaine et apportant une touche mystère à son personnage. Elle nous transmet ses émotions avec une facilité impressionnant et nous procure une certaine empathie pour son personnage. Le reste du casting est également très convaincant avec un Benoît Poelvoorde tout en retenu ainsi qu’Emmanuelle DevosMarie Gillain ou encore Alessandro Nivola.

La réalisation est soignée et les prises de vue sont agréables à l’œil, mais il manque quelque chose pour qu’elle soit brillante. La lumière est très belle, très bien travaillée et exploitée. Le montage est bon mais je trouve que le film souffre d’un problème de rythme. De plus, cela hésite sans cesse entre biographie académique et véritables trouvailles scénaristiques… Je note tout de même le choix audacieux mais réussi de ne se concentrer uniquement sur son accession aux portes de la gloire…

Pour conclure, « Coco avant Chanel » est une semi-déception par ses défauts malgré une très bonne performance d’Audrey Tautou.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 12/20

Bande-annonce :

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s