La Nuit nous appartient

New York, fin des années 80. Bobby (Joaquin Phoenix) est le jeune patron d’une boite de nuit branchée appartenant aux Russes. Avec l’explosion du trafic de drogue, la mafia russe étend son influence sur le monde de la nuit. Pour continuer son ascension, Bobby doit cacher ses liens avec sa famille. Seule sa petite amie, Amada (Eva Mendes) est au courant : son frère, Joseph (Mark Wahlberg), et son père, Burt (Robert Duvall), sont des membres éminents de la police new-yorkaise… Chaque jour, l’affrontement entre la mafia russe et la police est de plus en plus violent, et face aux menaces qui pèsent contre sa famille, Bobby va devoir choisir son camp…

18748637.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

A l’occasion du premier jour du 71ème Festival de Cannes, je poursuis mes chroniques de films cannois avec un film culte d’un de mes réalisateurs préférés, James Gray. Avec ce film-là, il clôt sa trilogie entamée avec « Little Odessa » et « The Yards ».

Dès les premières images, on sent déjà qu’on va être dans un grand film et on n’est pas déçus.. Ce thème de la famille, toujours majeur dans les films de Gray, est ici magnifié dans une histoire d’amour et de trahison portée par un scénario remarquable, qui touche au sublime. C’est un polar qui entremêle aussi les genres du drame et du thriller à merveille. L’histoire a pour différents sujets : le monde de la nuit, le trafic de drogue, l’affrontement entre la police et la mafia russe et les valeurs de la famille. Le spectateur est baigné tout au long de ce film dans une atmosphère particulière, faite d’une utilisation originale et discrète de la musique et la mise en scène est vraiment extraordinaire, qui passe de l’intimiste au spectaculaire avec un égal bonheur.

18766364.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le casting quatre étoiles de ce film est un des atouts majeurs avec un Joaquin Phoenix absolument époustouflant dans son rôle tandis que Mark Wahlberg est mis en valeur par son talent. De son côté, la belle Eva Mendes est sublime alors que Robert Duvall est excellent !

Pour moi, c’est un des meilleurs films du genre et possède une réalisation magistrale, surtout pendant les scènes d’actions, la fusillade dans le laboratoire des dealers est sanglante et angoissante, mais ce qui impressionne le plus c’est la course poursuite sous la pluie qui est digne d’être d’anthologie où l’action est filmée sur Joaquin Phoenix et le spectateur suit l’action à l’extérieur mais aussi à l’intérieur de la voiture. De plus, le rythme est maîtrisé avec finesse tout au long des 1h55 avec une tension permanente qui s’accroître de plus en plus en passant par des séquences particulièrement marquantes qui reste dans les mémoires tout en n’oubliant pas de doser intelligemment émotion et violence avec brio.

Pour conclure, « La Nuit nous appartient » est une oeuvre poignant, sombre et romanesque qui fait partie comme l’un des films majeurs des années 2000. Un chef-d’oeuvre !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 20/20

Bande-annonce :

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s