Adèle Blanc-Sec

En cette année 1912, Adèle Blanc-Sec (Louise Bourgoin), jeune journaliste intrépide, est prête à tout pour arriver à ses fins, y compris débarquer en Égypte et se retrouver aux prises avec des momies en tout genre. Au même moment à Paris, c’est la panique ! Un œuf de ptérodactyle, vieux de 136 millions d’années, a mystérieusement éclos sur une étagère du Jardin des Plantes, et l’oiseau sème la terreur dans le ciel de la capitale. Pas de quoi déstabiliser Adèle Blanc-Sec, dont les aventures révèlent bien d’autres surprises extraordinaires…

19415248.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Adapté d’une bande dessinée de Jacques Tardi dont je n’avais jamais entendu parler, le réalisateur Luc Besson est revenu au cinéma en 2010 en prises de vues réelles dans laquelle il met en scène une sorte d’Indiana Jones au féminin, le tout, dans le Paris au début des années 1910.

Honnêtement, je m’attendais à pire vu la bande-annonce qui ne m’attirait pas du tout mais non, sans prétention, le film est une jolie fantaisie, fraiche et au rythme enlevé, jouant savamment sur le spectacle, le mystère, l’humour et les secrets. Pourvue d’une remarquable photographie, la reconstitution du Paris de la Belle-Epoque est superbe. L’ensemble du film n’a vraiment rien d’extraordinaire puisque le tout se suit tout de même sans ennui, les décors et les costumes sont assez soignés et je remarque que le mélange d’humour et d’aventure fonctionne plutôt bien, tandis que la mise en scène de Luc Besson est bien plus convaincante que dans certains de ses films.

19415252.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Nous avons le droit à une bonne interprétation de Louise Bourgoin dans le rôle d’une journaliste intrépide et au fort caractère, et l’actrice prouve qu’elle est une bonne comédienne. Gilles Lellouche est vraiment méconnaissable dans son rôle puisque j’ai eu du mal à le reconnaître tandis que le reste du casting est vraiment sympathique avec les seconds rôles de Mathieu Amalric et de Jean-Paul Rouve.

Malheureusement, je trouve que les effets spéciaux ne sont pas vraiment à la hauteur de mes espérances et que l’intrigue n’est pas vraiment canalisée, partant un peu dans tous les sens, ce qui fait que le spectateur se sent un peu perdu durant le film. Les personnages sont intéressants, la narration est imaginative mais il manque une certaine magie pour que le film soit vraiment marquant.

Pour conclure, « Adèle Blanc-Sec » est un divertissement distrayant et plaisant pour toute la famille, avec des plans soignés mais il manque un ingrédient pour que le résultat soit excellent.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 12/20

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s