Die Hard 4 – retour en enfer

Pour sa quatrième aventure, l’inspecteur John McClane (Bruce Willis) se trouve confronté à un nouveau genre de terrorisme. Le réseau informatique national qui contrôle absolument toutes les communications, les transports et l’énergie des États-Unis, est détruit de façon systématique, plongeant le pays dans le chaos. Le cerveau qui est derrière le complot a tout calculé à la perfection. Ou presque… Il n’avait pas prévu McClane, un flic de la vieille école qui connait deux ou trois efficaces pour déjouer les attaques terroristes.

18765031.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

« Die Hard 4 – Retour en enfer » signe le retour de John McClane pour le quatrième opus de la saga « Die Hard » après « Une journée en enfer » qui était sorti en 1995.

Résulat ? Il est certes en-dessous des précédents épisodes mais ce volet est un très bon Die Hard et je dirai même qu’il est moderne. Tout d’abord, le scénario est efficace et originale avec notamment cette histoire de cyber terrorisme par ordinateur, ce côté chaos aux États-Unis avec toutes les infrastructures qui se détraquent donnent un ton assez original et une bonne ambiance au film. Le film est moderne avec des scènes d’actions explosives, ce que l’on fait de plus spectaculaire de nos temps, qui s’enchaînent à un rythme effréné. La réalisation est d’une efficacité redoutable qui est servie par une BO de qualité signée Marco Beltrami qui livre des partitions musicaux d’excellente fracture.

18824506.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Bruce Willis est toujours en forme et il incarne toujours parfaitement le héros et il n’a perdu son humour et ses fameuses répliques, son duo avec Justin Long est vraiment improbable et jouissif à voir ! Timothy Olphant est excellent dans son rôle de méchant mais ce n’est pas le meilleur méchant de la série.

Comme tout bon « Die Hard », il contient des scènes d’actions invraisemblables et j’ai remarqué que ce volet-là en possède beaucoup plus que les autres et le combat final est vraiment expédié même si c’est bien fait. Bien entendu, cet opus de la saga a conservé son lot d’humour piquant ponctué par des dialogues mémorables !

Le plaisir de retrouver John McClane dans des situations improbables reste intact pour ma part, actualisant le récit et le propos.

Pour conclure, « Die Hard 4 – Retour en enfer » est un blockbuster survitaminé en étant à la fois jouissif, moderne et spectaculaire. Un retour réussi !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16,5/20

Bande-annonce :

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s