Bis

Éric (Franck Dubosc) et Patrice (Kad Merad) sont amis depuis le lycée. Au fil des années, chacun a pris un chemin très différent : d’un côté Éric, hédoniste sans attaches aux multiples conquêtes, et de l’autre Patrice, père de famille « monogame » à la vie bien rangée. Après une soirée bien arrosée, les deux amis d’enfance se retrouvent propulsés en 1986 alors qu’ils n’ont que 17 ans. Ce retour dans le passé est l’occasion rêvée pour tenter de changer le cours de leur vie. Que vont-ils faire de cette seconde chance ?

221367.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Depuis son premier film en tant que réalisateur en 1996, « Delphine 1 – Yvan 0 »Dominique Farrugia nous a livré essentiellement des comédies à la fois sympathiques et ratées. Avec ce film, il retrouve deux de ses acteurs qu’il avait déjà dirigés par le passé : Franck Dubosc et Kad Merad.

Ici, il décide d’évoquer les années 80 qui est une décennie qui a fait beaucoup parler d’elle musicalement et cinématographiquement. Le spectateur enchaîne blagues sur blagues dès les premières minutes du film. Je trouve que le rire s’invite à plusieurs reprises face à un comique de situation plutôt efficace, certaines répliques font souvent mouche. J’ai particulièrement beaucoup aimé les références cinématographiques dans cette comédie : mention spéciale à la scène où les deux personnages principaux évoquent les films français cultes à la secrétaire d’un certain Claude Berri. Les situations burlesques s’enchaînent avec nos deux protagonistes qui retrouvent leurs parents rajeunis, et réagissent comme s’ils étaient déjà adultes alors qu’ils ne sont que des adolescents de dix-sept ans.

573092.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film dispose également d’un beau casting, outre le duo terriblement comique et attachant que forment Kad Merad et Franck Dubosc, omniprésents à l’écran, et sur qui repose toute la dynamique comique du film. Même si je trouve que le duo fonctionne très bien à l’écran, avec un équilibre dans leurs personnalités et leurs oppositions, je regrette que les scénaristes se soient limités à écrire des personnages déjà joués à plusieurs reprises par les deux acteurs. Les seconds rôles sont convaincants, en passant par Alexandra LamyGérard Jugnot ou encore Julien Boisselier, je ne peux saluer la performance des deux jeunes qui doublent Merad et Dubosc. Les efforts de synchronisation dans la gestuelle et les mimiques m’ont assez impressionné.

Je ne vais pas vous mentir, c’est du déjà vu, c’est prévisible du début à la fin mais il faut avouer qu’une grande partie du public français apprécie ce genre de comédie mais j’aurais beaucoup aimé que Dominique Farrugia aurait amené quelque chose de nouveau qui aurait rendu le film très intéressant…

Pour conclure, « Bis » est une comédie assez drôle et sympathique, avec de bons acteurs mais il y a un manque d’originalité et de punch…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

7,5/10

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s