Le Nouveau protocole

Raoul Kraft (Clovis Cornillac) vit seul dans son exploitation forestière. Un matin, il apprend la mort de son fils de 18 dans un accident de voiture. Un drame banal, conclut la gendarmerie. Mais une jeune femme, Diane (Marie-Josée Croze), arrive de Paris, pour lui révéler des informations troublantes. Cet accident n’en est peut-être pas un. Elle parle de laboratoires pharmaceutiques, de médicaments expérimentaux. Son fils participait à un protocole médical. Il testait un nouveau médicament, les effets secondaires pourraient être à l’origine de sa mort. Kraft a du mal à y croire, mais décide de monter à Paris pour en savoir plus. La suite des événements semble donner raison à la jeune altermondialiste. Poursuites, agressions physiques, coups de feu, ils doivent prendre la fuite… sans pour autant abandonner leur enquête. Avec l’aide de Diana, Kraft va quitter le monde simple qui est le sien pour ce lui du « Nouveau protocole ». Un monde où la vérité n’est jamais là où on l’attend.

18843894.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film est assez réussi à presque tous les points de vue ! C’est un mélange rare et parfaitement dosé entre le film d’action (avec des courses poursuites, une réalisation assez nerveuse…) et le film engagé, qui s’attaque frontalement à une industrie pharmaceutique.

Même si la durée du film est plutôt courte ; 1h30, le scénario est cohérent et parfaitement bien mené, avec ses fausses pistes parfaitement exploitées et ses coups de théâtre inattendus. Je trouve que ce film ne se disperse pas en mélangeant les genres, le réalisateur Thomas Vincent n’a pas eu l’idée de faire une autre histoire d’amour entre les deux personnages principaux et c’est bien mieux comme cela. Ce long-métrage nous fait beaucoup réfléchir et le spectateur est libre de se faire sa propre opinion car le film ne prend véritablement partie pour aucun des deux clans.

18887349.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’interprétation est parfaite, Clovis Cornillac est un excellent acteur, habité par son propre rôle de bucheron ravagé par une douleur intérieure qu’il ne laisse s’exprimer que dans une seule scène. Cette scène m’a pris aux tripes. De son côté, Marie-Josée Croze est très convaincante en interprétant le rôle d’une femme à la dérive.. J’ai aussi apprécié le rôle de Dominique Reymond.

Il y a quelques maladresses dans ce film que j’ai remarqué, notamment les dialogues creux et la chute finale est assez ambiguë qui m’a laissé un peu perplexe…

Pour conclure, « Le Nouveau protocole » est un film en demi-teinte qui vous laisse sur un sentiment d’inachevé malgré un sujet sensible et délicat, tenu par un duo d’acteurs excellent.

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

7,5/10

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s