Rango

Alors qu’il mène sa vie sans histoire d’animal de compagnie, Rango, caméléon peu aventurier, est en pleine crise d’identité : à qui bon avoir des ambitions quand tout ce qu’on vous demande, c’est de vous fondre dans la masse ? Un jour, Rango échoue par hasard dans la petite ville de Poussière, dans l’Ouest sauvage, où de sournoises créatures venues du désert font régner la terreur. Contre toute attente, notre caméléon, qui ne brille pas par son courage, comprend qu’il peut enfin se rendre utile. Dernier espoir des habitants de Poussière, Rango s’improvise shérif et n’a d’autre choix que d’assumer ses nouvelles fonctions. Affrontant des personnages plus extravagants les uns que les autres, Rango va-t-il devenir le héros qu’il se contentait jusque-là d’imiter ?

19698712.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La section animation de Paramount a gagné l’Oscar du meilleur film d’animation en 2011, avec le premier film animé du réalisateur Gore Verbinski, qui a réalisé les trois premiers volets de la saga « Pirates des Caraïbes ».

J’ai eu un coup de coeur pour ce film puisque c’est un véritable hommage à un des plus vieux genres du cinéma, accessible pour le grand public et pour les cinéphiles. Rango est le nom d’un lézard dont la vie va accidentellement basculer de statut d’animal de compagnie en héros de l’ouest sauvage. Le spectateur découvre un personnage tourmenté, en pleine crise identitaire, qui va endosser un costume de shérif courage pour donner un sens à sa vie à travers des actes de bravoure. Pour moi, l’intrigue sonne comme une critique cinglante de la société américaine en particulier. Le film va également fort en multipliant les clins d’oeils au western spaghetti tandis que la mise en scène est digne d’un Sergio Leone du film d’animation.

19698705.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film prend vie dès le début avec une galerie de personnages tous aussi réussis les uns que les autres, avec un casting vocal d’une efficacité redoutable, notamment Johnny DeppBill Nighy ou encore Alfred Molina. Ces personnages sont dotés de caractères très soignés.

Je souligne également la qualité des dialogues puisque les répliques fusent dans tous les sens et c’est un vrai régal ! Par contre, c’est un film que je conseillerai aux enfants de le regarder à partir de 10 ans ; non pas à cause de la violence, mais ils ne comprendront pas grand chose. Il a également un message à faire passer, il tourne autour d’une question : « Qui suis-je ? » et je trouve cela assez remarquable que chaque personne regardant ce film se pose la question de notre rapport à la société.

Pour conclure, « Rango » est un excellent film d’animation, à la fois sympathique et intelligent, mais qui peut dérouter certains spectateurs.

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

9/10

Bande-annonce :

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s