The Assassin

Chine, IX siècle. Nie Yinniang (Shu Qi) revient dans sa famille après de longues années d’exil. Son éducation a été confiée à une nonne qui l’a initiée dans le plus grand secret aux arts martiaux. Véritable justicière, sa mission est d’éliminer les tyrans. A son retour, sa mère lui remet un morceau de jade, symbole du maintien de la paix entre la cour impériale et la province de Weibo, mais aussi de son mariage avorté avec son cousin Tian Ji’an. Fragilisé par les rebellions, l’Empereur a tenté de reprendre le contrôle en s’organisant en régions militaires, mais les gouvernements essayent désormais de les soustraire à son autorité.

187550.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le nouveau film de Hou Hsiao-Hsien revient en 2016 à un classique du cinéma asiatique : le film d’art martial. Il a été récompensé par le Prix de la Mise en scène au 68ème Festival de Cannes ; ce qui est prestigieux. « The Assassin » est un film assez étrange qui ne laissera personne indifférent…

Je préviens les amateurs de kung-fu de passer votre chemin puisque ce film est loin de s’apparenter au kung-fu, esthétiquement, ça frise la perfection et n’a pas volé son prix à Cannes. Les combats promis, aussi somptueux soient-ils, se font malheureusement très rares, et le public se contentera finalement de deux ou trois brèves altercations gracieusement musclées. Honnêtement, la qualité artistique du film est indéniable, grâce en grande partie au soin de l’image. Si vous aimez un cinéma très esthétique, des images composées avec soin, une ambiance chine traditionnelle impériale, précipitez-vous ! 

488627.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La seule actrice connue de ce film, Shu Qi, est brillante et magnifique dans ce personnage iconique. Elle apporte un aura assez mystérieux, tragique et assez fascinant notamment dans sa manière très sensuelle de frapper l’écran.

Malgré toutes ces qualités, je fais un grand reproche à ce film qui est son scénario que je trouve vraiment confus et incompréhensible… De plus, les dialogues sont inexistants… Certains spectateurs se sont perdus durant la trame narrative de ce long-métrage et je dois même avouer que je n’ai pas vraiment compris ce film quand je l’ai vu la première fois.

Pour conclure, « The Assassin » est un film visuellement époustouflant mais l’intrigue est confus qui peut dérouter les spectateurs…

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

6,5/10

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s