Épouse-moi mon pote

Yassine (Tarek Boudali), jeune étudiant marocain vient à Paris faire ses études d’architecture avec un visa étudiant. Suite à un événement malencontreux, il rate son examen, perd son visa et se retrouve en France en situation irrégulière. Pour y remédier, il se marie avec son meilleur ami (Philippe Lacheau). Alors qu’il pense que tout est réglé, un inspecteur tenace (Philippe Duquesne) se met sur leur dos pour vérifier qu’il ne s’agir pas d’un mariage blanc…

3352108.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Il s’agit du deuxième film de l’année pour la bande à Fifi mais c’est le premier long-métrage de Tarek Boudali. Pour être honnête, la bande-annonce m’avait fait assez peur mais ce premier film, autour d’un mariage blanc entre deux hommes, n’est pas aussi lourd que j’aurais pu l’imaginer. En effet, la bande-annonce, pleine de clichés sur les homosexuels, laissait craindre le pire. Il faut quand même avouer que certaines comédies populaires françaises ont une fâcheuse tendance à rire de l’homosexualité en la présentant comme « anormale ».

Heureusement, cette comédie ne se révèle ni cynique, ni malveillante. Ce n’est pas de la communauté homo dont le film se moque, mais plutôt de la méconnaissance des deux meilleurs amis hétéros, avec leurs idées préconçues sur celle-ci (code vestimentaire, boîtes de nuit, pratiques sexuelles). Il y a eu énormément de publicités autour de ce film mais en réalité, je trouve que ce film s’avère correct et n’atteint en aucun cas l’excellence « Alibi.com » (sorti en début d’année). Cependant, j’avoue que Tarek Boudali s’en sort plutôt bien pour une première réalisation avec un sujet très actuel dans notre société : l’homosexualité.

239788.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Cette comédie énonce l’homosexualité avec un humour encore plus trash et provocateur que les précédents (notamment une scène où le personnage de Philippe Lacheau se retrouve en combinaison de cuir avec des objets sexuels). Il faut dire que le réalisateur s’amuse avec les clichés sur les homos en se basant sur des situations assez inattendus mais je dois avouer que le résultat est un peu lourd et décevant… En effet, je reproche à cette comédie un début assez long à se mettre en place, les dialogues sont un peu trop concentrés sur le sexe en particulier sur les homosexuels car cela peut déranger. Cependant, certaines scènes sont vraiment très drôles : la scène du mariage blanc est immanquable et celle de la danse dans la boîte de nuit gay.

Le casting est irréprochable avec en tête d’affiche Tarek Boudali dans son premier rôle important, qui se débrouille vraiment bien. Son acolyte, Philippe Lacheau (qui a un air d’Owen Wilson), est très drôle et irrésistible en mec assez irresponsable avec sa copine. Il est à contre-emploi de ces films d’avant ! Julien Arruti m’a également fait rire, avec ses apparitions en homme aveugle, obsédé par son chien. Philippe Duquesne incarne un inspecteur coriace, prêt à tout pour démasquer ce « couple ». Les deux femmes dans ce film, Andy et Charlotte Gabris sont très convaincantes dans leurs rôles.

Ce n’est pas une comédie qui plaira à tout le monde mais en terme de divertissement qui ne se prend pas la tête, ce film remplit son contrat !

Pour conclure, « Épouse-moi mon pote » est une comédie rafraîchissante, amusante malgré un humour un peu lourd et qui reste inférieur en dessous des trois films de Philippe Lacheau.

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

7/10

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s