Another Happy Day

Lynn (Ellen Barkin) débarque chez ses parents (George Kennedy et Ellen Burstyn) pour le mariage de son fils aîné, Dylan. Elle est accompagnée de ses deux plus jeunes fils, Ben et Elliot (Ezra Miller). La propension de ce dernier à mélanger alcool, drogues et médicaments ne le prive pas d’une certaine lucidité sur la joie des réunions de famille. Et la réunion, de fait, est joyeuse : grands-parents réac, tantes médisantes, cousins irrémédiablement beauf. Sans compter le premier mari de Lynn (Thomas Haden Church) qui arrive flanqué de sa nouvelle femme tyrannique (Demi Moore). Chaque matin annonce décidément un nouveau jour de bonheur. Une comédie sur des adultes en guerre, des ados en crise et le mariage qui les rassemble tous…pour le meilleur et pour le pire.

19656030.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Avant de parler de ce long-métrage, je tiens à préciser aux personnes qui n’ont pas encore vu le film : ne vous fiez pas au titre. Ce n’est pas une comédie américaine drôle sur le mariage. Durant 2h, le spectateur assiste à une réunion de famille, plus précisément le mariage du grand frère, fils de la mère divorcée issu de son premier mariage.

Comédie romantique ? Non. Comédie familiale ? Oui, mais pas dans le sens où on l’entend généralement car « Another Happy Day » est surtout un film qui manie l’humour noir, ce genre d’humour où la frontière entre le drame et la comédie n’a jamais été aussi mince. Car le point fort de ce film reste son scénario, ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il a remporté un prix au Festival de Sundance. On voit avec le film l’aisance qu’avait Sam Levinson à passer subtilement de l’humour aux moments les plus dramatiques, soit par l’absurde. Le film est ainsi tiraillé entre le rire et le drame ce qui forme un très fort contraste assez singulier.

19846155.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour son premier film, Sam Levinson, fils du célèbre réalisateur Barry Levinson, s’est entouré d’un casting peu connu mais vraiment formidable. Le rôle principal fut distribué à Ellen Barkin, habituée aux seconds rôles dans sa filmographie, elle est vraiment bouleversante en mère paumée, blessée par les épreuves de la vie. J’étais très curieux de voir Ezra Miller, pour voir si il allait bien s’en sortir dans ce nouveau rôle. Cet acteur est époustouflant . Son regard est une nouvelle fois des plus troublants dans ce rôle d’ado un poil dérangé. Il campe le personnage le plus fascinant du film, car le plus difficile à cerner, entre son impression de se foutre de tout et son addiction à se foutre en l’air. Demi Moore fait un retour surprenant et formidable dans ce rôle d’une peste parfaite. Barkin et Moore se livrent à une guerre sans merci dans le film. Kate Bosworth joue une fille d’une fragilité démonstrative, qu’on a envie de protéger contre le monde. Thomas Haden Church est convaincant en père complètement à la ramasse. Je note également la glaçante interprétation d’Ellen Burstyn, détestable en mère indigne et l’hilarante apparition de George Kennedy en grand-père loufoque.

J’ai beaucoup aimé ce film puisqu’il m’a fait réfléchir sur l’importance de la famille. On passe du rire à la mélancolie et c’est vraiment formidable. Les personnages sont réellement attachants et bien incarnés, l’histoire très prenante et le scénario très bien ficelé qui ménage la découverte progressive du passé à travers les événements qui marquent les préparatifs et le mariage. Donc, vous l’aurez compris, c’est un film qui m’a beaucoup touché !

Pour conclure, « Another Happy Day » est un excellent premier film à l’humour noir efficace !

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

9/10

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s