Watchmen – Les Gardiens

Aventure à la fois complexe et mystérieuse sur plusieurs niveaux, « Watchmen – Les Gardiens » se passe dans une Amérique alternative de 1985 où les super-héros font partie quotidien et où l’Horloge de l’Apocalypse- symbole de la tension entre les États-Unis et l’Union Soviétique- indique en permanence minuit moins cinq. Lorsque l’un de ses anciens collègues est assassiné, Rorschach (Jackie Earle Haley), un justicier masqué un peu à plat mais non moins déterminé, va découvrir un complot qui menace de tuer et de discréditer tous les super-héros du passé et du présent. Alors qu’il reprend contact avec son ancienne légion de justiciers -un groupe hétéroclite de super-héros retraités, seul l’un d’entre-eux possède de véritables pouvoirs- Rorschach entrevoit un complot inquiétant et de grande envergure lié à leur passé commun et qui aura des conséquences catastrophiques pour le futur. Leur mission est de protéger l’humanité… Mais qui veille sur ces gardiens ?

18964679.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film m’avait beaucoup intrigué et la bande-annonce m’a vraiment interpellé. Après 2h42, ce film est une vraie claque cinématographique. Et de manière générale, j’ai vraiment adoré le film qui m’a emporté dès ses premières minutes grâce notamment à son visuel assez somptueux. C’est un long-métrage atypique, brillant et incroyablement fin et d’une complexité surprenante pour le genre d’un film de super-héros. Zack Snyder est un grand metteur en scène qui surprend tous les spectateurs.

.L’un des nombreux points forts de l’histoire est qu’elle est profondément réaliste et ancrée dans la vision humaine tout en préservant le coté super héroïque des comics. Ce film a un fond tellement profond partant sur plusieurs sens et théorie différente qu’il en fais une oeuvre à la fois complexe et brillante,tout en restant cohérente et un minimum compréhensible. L’histoire est incroyablement bien raconté et joue beaucoup sur les flash-back et ce centre particulièrement sur la psychologie des personnages et sur leurs ressentie et l’impact occasionner par ceux qui leurs arrivent ,un impact fort et violent qui permet de s’enfouir dans les âmes torturés. L’œuvre est assez dense, du coup le film est assez long. Néanmoins, il y a peu de longueur et on a vraiment pas le temps de s’ennuyer. Tous les personnages sont développés et les nombreux flashbacks racontant les épisodes marquants de la génération précédente de super-héros sont extrêmement intéressants. Au même titre d’ailleurs que le générique d’introduction qui, au-delà d’être superbe, permet de décrire rapidement le contexte particulier dans lequel l’histoire prend place.

18914789.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Au-delà de l’aspect visuel qui est superbe et de l’histoire qui est intéressante, le film peut également compter sur des acteurs remarquables et totalement investis dans leur rôle. Si Jackie Earle Haley est excellent et m’a fait une très bonne impression dans la peau de Rorschach, c’est parce que son personnage est très intéressant et complexe. Jeffrey Dean Morgan est très convaincant, il a su donner beaucoup de profondeur à son personnage. Il en va de même pour Billy Crudup très mystérieux en Dr. Manhattan. De leurs côtés, Malin Akerman et Carla Gugino apportent une belle touche de féminité même si leurs personnages sont un peu en retrait par rapport aux autres.

Les décors sont somptueux et c’est tellement bien reconstitué que je me suis cru dans les années 70 avec les protagonistes. .Les effets spéciaux quand à eux sont réalistes et s’amorce parfaitement à cette vision de guerre froide . D’ailleurs le film est étonnamment trash et violent et montre par moment de véritable scène d’horreur,je pense en particulier à la fameuse scène du pédophile qui donne les cadavres des enfants à manger à son chien. Les dialogues sont tout simplement jouissifs. D’ailleurs le commencement du film est juste incroyable ,s’en doute le meilleur commencement cinématographique fait à ce jour . »Snyder » nous plonge  dès la première minute ,sur le thème musical de Bob Dylan , une bande originale incroyable qui s’incruste parfaitement sur la séquence d’ouverture ,à chaque fois j’en frissonne tant c’est très bon. 

Pour conclure, « Watchmen – Les Gardiens » est un des meilleurs films de super-héros à la fois éblouissant, passionnant et étourdissant pendant 2h40. A découvrir de toute urgence ! Une vraie claque cinématographique !!

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

10/10

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s