The Blind Side

Plongée dans l’univers du football américain. Au Tennessee, Michael Oher (Quinton Aaron), un jeune noir américain, trouve sa voie grâce à l’amour de sa famille adoptive, le soutien de sa mère adoptive (Sandra Bullock) et à son talent pour le football.

19191683.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour être honnête, je ne suis pas un grand fan des films qui traitent du football américain et de l’actrice Sandra Bullock. Quand j’ai vu qu’elle a remporté le Golden Globe et l’Oscar de la meilleure actrice pour ce film, ma curiosité s’est éveillé par rapport à ce film et j’ai décidé de le regarder.

C’est un film assez attachant et sympathique puisqu’il transpire la bonne humeur et l’espoir. C’est aussi une très belle leçon de vie pour toute la famille, qui montre qu’avec un peu de persévérance, tout est possible. Le film nage entre la comédie et le drame. Ainsi, il y a autant de beaux moments touchants que de scènes assez drôles et le rythme fonctionne bien. La force de ce long-métrage et qu’il reste accessible au spectateur peu habitués à ce genre de cinéma. J’ai également apprécié le message très touchant de ce film : l’entraide entre les générations et les milieux sociaux sont toujours possibles et qu’il ne faut jamais baisser les bras pour atteindre son objectif.

19191684.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Même si je suis content que Sandra Bullock ait enfin obtenu la reconnaissance qu’elle méritait en remportant l’Oscar de la meilleure actrice, je suis tout de même déçu que ce soit pour une performance pas aussi exceptionnelle que cela. En effet, dans ce film, elle incarne un rôle fort de femme autoritaire mais bienveillante pour ses enfants. L’acteur Quinton Aaron, incarnant le fils adoptif Michael, est touchant et parvient à donner un ton juste à son personnage meurtri par la vie et rejeté à cause des préjugés sociaux. Je note également les brillantes interprétations toutes en retenues de certains acteurs secondaires, comme Kathy Bates, très drôle dans ce rôle d’assistante scolaire.

Cependant, ce film manque de surprises dans sa mise en scène et dans sa proposition de scènes et je sens que le scénariste John Lee Hancock a bien voulu adapter le livre de Michael Lewis et qu’il essaye à tout prix de toucher la corde sensible du spectateur à chaque occasion et que le scénario essaye de les multipler au maximum…

Pour conclure, « The Blind Side » est un assez beau film mais qui souffre malheureusement des clichés de la famille américaine…

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

7,5/10

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s