Gran Torino

Walt Kowalski (Clint Eastwood) est un ancien de la guerre de Corée, un homme inflexible, amer et pétri de préjugés surannés. Après des années de travail à la chaîne, il vit replié sur lui-même, occupant ses journées à bricoler, traînasser et siroter des bières. Avant de mourir, sa femme exprima le voeu qu’il aille à confesse, mais Walt n’a rien à avouer, ni personne à qui parler. Hormis sa chienne Daisy, il ne fait confiance qu’à son M-1, toujours propre, toujours prêt à l’usage… Ses anciens voisins ont déménagé ou sont morts depuis longtemps. Son quartier est aujourd’hui peuplé d’immigrants asiatiques qu’il méprise, et Walt ressasse ses haines, innombrables – à l’encontre de ses voisins, des ados Hmong, latinos et afro-américains « qui croient faire la loi », de ses propres enfants, devenus pour lui des étrangers. Walt tue le temps comme il peut, en attendant le grand départ, jusqu’au jour où un ado Hmong du quartier tente de lui voler sa précieuse Ford Gran Torino… Walt tient comme à la prunelle de ses yeux à cette voiture fétiche, aussi belle que le jour où il la vit sortir de la chaîne.
Lorsque le jeune et timide Thao tente de la lui voler sous la pression d’un gang, Walt fait face à la bande, et devient malgré lui le héros du quartier. Sue, la soeur aînée de Thao, insiste pour que ce dernier se rachète en travaillant pour Walt. Surmontant ses réticences, ce dernier confie au garçon des « travaux d’intérêt général » au profit du voisinage. C’est le début d’une amitié inattendue, qui changera le cours de leur vie.

19022644.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Film sur la rédemption, Gran Torino confirme le talent d’acteur et la maîtrise de réalisateur de Clint Eastwood qui en font un des grands noms du cinéma américain. Il nous livre avec ce film un nouveau chef d’œuvre, un film à la fois émouvant et violent et d’une grande puissance incarnée par la seule force du film avec son scénario : l’homme devant la caméra. Si c’est un exceptionnel drame à la sauce Eastwood, c’est grâce à son scénario, remarquable et magnifiquement bien écrit. Prenante dès le début, l’histoire que nous raconte Clint Eastwood est à la fois magnifique et bouleversante tant c’est très beau et juste.

Cette amitié entre ce vieil homme raciste et bougon et un jeune adolescent Hmong est parfois drôle et assez touchante. Mais le film bascule vraiment dans le tragique avec une fin terrible et assez choquante puisque ce long-métrage aborde la violence des banlieues états-uniennes, les gangs et les bandes, la difficulté de s’en sortir et les valeurs américaines. Ce que je trouve très intéressant et remarquable dans ce film, c’est que le titre fait référence à la voiture de Walt Kowalski et qu’on ne la voit jamais rouler pendant tout le film mais qu’à la fin, un détail vraiment très intelligent et de génie.

19022651.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’interprétation de Clint Eastwood est vraiment magnifique. Cet homme, qui refuse obstinément de vieillir, est projeté dans une nouvelle solitude puisqu’il vient de perdre sa femme, ce qui le rend encore plus irascible, inflexible, bougon, peu sympathique, et occupe alors ses journées comme il le peut en maugréant sur tout, tout en se régalant de quelques bières. Et pourtant, nous le prenons en sympathie tout de suite.

Les réalisation est simple et classique mais néanmoins efficace. La psychologie des personnages est bien développée, en sachant nous présenter l’essentiel tout en évitant de se perdre dans de pompeux méandres de psychologie approfondie. Il en résulte une photographie léchée, portée par un éclairage à la fois sombre et lumineux. Lauréat du « César du meilleur film étranger », c’est un film qui a énormément marqué le public.

Pour conclure, « Gran Torino » est un formidable thriller dramatique qui est à la fois poignant, pertinent et saisissant, qui est également à classer aux rangs des Meilleurs films de 2000. Un bijou cinématographique à voir et à revoir ! Un chef-d’oeuvre absolu !

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

10/10

Bande-annonce :

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s