Bienvenue chez les Ch’tis

Philippe Abrams (Kad Merad) est directeur de la poste de Salon-de-Provence. Il est marié à Julie (Zoé Felix), dont le caractère dépressif lui rend la vie impossible. Pour lui faire plaisir, Philippe fraude afin d’obtenir une mutation sur la Côte d’Azur. Mais il est démasqué : il sera muté à Bergues, petite ville du Nord. Pour les Abrams, sudistes plein de préjugés, le Nord c’est l’horreur, une région glacée, peuplée d’être rustres, éructant un langage incompréhensible, le « cheutimi ». Philippe ira seul. A sa grande surprise, il découvre un endroit charmant, une équipe chaleureuse, des gens accueillants, et se fait un ami : Antoine (Dany Boon), le facteur et le carillonneur du village, à la mère possessive (Line Renaud) et aux amours contrariées. Quand Philippe revient à Salon, Julie refuse de croire qu’il se plait dans le Nord. Elle pense même qu’il lui ment pour la ménager. Pour la satisfaire et se simplifier la vie, Philippe lui fait croire qu’en effet, il vit un enfer à Bergues. Dès lors, sa vie s’enfonce dans un mensonge confortable…

18889930.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Cette comédie française réalisée en 2008 est devenue à la surprise générale le plus grand succès du cinéma français ! Avec 20,4 millions d’entrées dans l’Hexagone, ce film de Dany Boon a ravi à « La grande vadrouille » son titre de plus gros score au box-office pour un film français depuis 1945 et s’est approché du record absolu de « Titanic », qui a totalisé plus de 20,7 millions d’entrées. Comment expliquer un tel succès et de tels chiffres, au point d’exploser tous les records de sorties en salles ?

En France, il sort généralement une comédie populaire par année. Certaines sont divertissantes et de qualité, telles « Les Profs » ou encore « Intouchables » et « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? ». Le film dont je vais vous parler aujourd’hui réunit les trois conditions phares du succès d’une comédie populaire : il est bon, drôle et touchant. Certes, le scénario du film s’essouffle très rapidement mais cette production française est très agréable.

18889946.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Dany Boon rend un bel hommage à toute la région du Nord de la France! Les habitants de Bergues conquièrent le coeur des français, dont le mien, où j’ai découvert la culture ch’ti au rythme des aventures de Philippe Abrams, directeur d’une agence de la poste sur la Côte d’Azur, mutè dans le Nord ! Le charme irrésistible de Kad Merad et l’humour de Dany Boon et sa tendresse pour sa région ont emballé le public. Les seconds rôles sont formidables, de Anne Marivin à Philippe Duquesne en passant par Michel Galabru qui nous fait un monologue d’anthologie exposant sa vision du Nord! Biloutes, tartines de maroilles trempées dans la chicorée (les sudistes n’ont qu’a bien se tenir) et tournée des postiers alcoolisés sont aujourd’hui cultes !

On n’est pas prêts d’oublier cette ville de Bergues, ces gens chaleureux et sa bonne humeur !

Pour conclure, « Bienvenue chez les Ch’tis » est une comédie humaine, chaleureuse et pleine de générosité et de tendresse.

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

8/10

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s