Sherlock Holmes 2 : Jeu d’ombres

Sherlock Holmes (Robert Donwey Jr) a toujours été réputé pour être l’homme à l’esprit le plus affûté de son époque. Jusqu’au jour où le redoutable professeur James Moriarty (Jared Harris), criminel d’une puissance intellectuelle comparable à celle du célèbre détective, fait son entrée en scène… Il a même sans doute un net avantage sur Holmes car il met non seulement son intelligence au service de noirs desseins, mais il est totalement dépourvu de sens moral. Partout dans le monde, la presse s’enflamme : on apprend ainsi qu’en Inde un magnat du coton est ruiné par un scandale, ou qu’en Chine un trafiquant d’opium est décédé, en apparence, d’une overdose, ou encore que des attentats se sont produits à Strasbourg et à Vienne et qu’aux Etats-Unis, un baron de l’acier vient de mourir…
Personne ne voit le lien entre ces événements qui semblent sans rapport, hormis le grand Sherlock Holmes qui y discerne la même volonté maléfique de semer la mort et la destruction. Et ces crimes portent tous la marque du sinistre Moriarty. Tandis que leur enquête les mène en France, en Allemagne et en Suisse, Holmes et Watson (Jude Law) prennent de plus en plus de risques. Mais Moriarty a systématiquement un coup d’avance et semble tout près d’atteindre son objectif. S’il y parvient, non seulement sa fortune et son pouvoir seront sans limite, mais le cours de l’Histoire pourrait bien en être changé à jamais…

SHERLOCK HOLMES: A GAME OF SHADOWS

Suite de l’excellent premier volet sorti en 2010, Sherlock Holmes : Jeu d’Ombres est à la hauteur du premier film ou peut-être même meilleur. Même équipe, même style, même ambiance, toujours aussi jouissif et explosif ! Fort du succès dans le monde du premier film, les producteurs du film ont donc donné feu vert à Guy Ritchie pour réaliser la suite qui sera elle aussi un succès encore plus gros que le premier mais tout en suivant les même traces, autour des 500 millions de dollars de recettes. Et donc il faut le dire cette suite est au niveau du premier film voire même meilleure ! Je trouve que le point fort de ce film est qu’il aborde  pour la première fois, dans l’univers mit en place par Guy Ritchie autour du personnage de Sherlock Holmes, l’affrontement entre celui-ci et son ennemi de toujours, son double maléfique aussi intelligent et brillant : le professeur James Moriarty. Et oui voilà l’élément clé du film qui fait qu’on a envie de le voir : le match Sherlock Holmes vs James Moriarty. D’abord ce qu’il faut dire c’est qu’on retrouve tout le style et l’ambiance qui ont fait le succès du premier opus : image sombre, ici parfois bleutée, des ralentis toujours aussi déments, de l’humour, des dialogues savoureux et une réalisation ultra-dynamique !

Le scénario est donc très prenant et intéressant comme toujours car nous entraînant a travers l’Europe du XIXème siècle pour une enquête spectaculaire sur la traque de Moriarty et sur des éléments « fondateurs » fictifs de la Première Guerre mondiale. Et en effet ce qui est intéressant c’est le projet démoniaque de Moriarty qui est de déclencher une guerre mondiale en faisant commettre un assassinat lors d’une conférence de paix en Suisse. Le professeur s’est procuré une immense usine d’armement, très moderne pour l’époque, et n’attend plus que les acheteurs pour livrer de puissantes armes, dont des armes d’un genre nouveau comme les bombes chimiques, des munitions et des vivres. Sherlock Holmes : Jeu d’Ombres nous entraîne donc dans un véritable jeu d’ombre comme l’indique le titre avec un duel au départ à distance entre les deux hommes et qui finira en face à face lors d’un combats « anticipé » par les deux adversaires livrant chacun leur technique pour vaincre l’autre.

19782177.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film est prenant du début à la fin, j’ai été scotché pendant 2h07. Il en met plein la vue avec des scènes d’action folles dont le morceau de bravoure mémorable du film : une course poursuite entièrement en ralentit entre le groupe mené par Sherlock et les soldats de Moriarty. Mais ce n’est pas finit car afin d’arrêter l’ennemi, les soldats allemand bombardent la forêt à coups de mortiers, d’obus et tire à volonté sur Sherlock and Cie. Une scène d’action démentielle où les ralentis, sublimes, contribuent à donner un rythme assez original à la scène. La BO est toujours formidable, composée par Hans Zimmer, qui est pour moi le plus grand compositeur du cinéma à ce jour avec John Williams.

Le casting est vraiment excellent : Robert Downey Jr. livre une prestation quasi-identique à celle du premier : il est toujours formidable ! Son deuxième plus grand rôle au cinéma avec celui d’Iron Man alias Tony Stark, super-héros issu des écuries Marvel désormais culte. Jude Law est lui aussi parfait dans le rôle du docteur Watson et le duo fonctionne merveilleusement bien encore une fois entre les deux acteurs, une des réussites des films de Guy Ritchie. Ensuite il y a Noomi Rapace dans le rôle de Sim qui est par contre un peu mise à l’écart car peu présente par moment, ce n’est pas le personnage qui se démarque le plus du film en tout cas. Sont toujours de la parti Rachel McAdams qui fait une petite apparition dans son rôle d’Irène Adler, Kelly Reilly qui campe toujours le personnage de Mary, désormais la femme du docteur Watson, Stephen Fry dans le rôle de Mycroft Holmes, Eddy Marson dans le rôle de l’inspecteur Lestrade et enfin l’acteur essentiel à ce film : Jared Harris. L’acteur britannique livre une excellente prestation du personnage de Moriarty et compose un des meilleurs méchants vus depuis le Joker de « The Dark Knight, Le Chevalier Noir » de Christopher Nolan. Diabolique, brillant et remarquablement intelligent quand il s’agit de faire le mal, le professeur James Moriarty par Jared Harris est l’adversaire le plus puissant qu’ait affronté Sherlock Holmes dans sa carrière au cinéma.

Pour conclure, « Sherlock Holmes 2 : Jeu d’ombres » est un excellent film d’action, aussi bon que le premier. Il constitue un superbe divertissement du genre où tous les ingrédients sont là : scénario prenant et intéressant, acteurs excellents, musique géniale, scènes d’action insensées, humour bienvenue, réalisation dynamique. Une réussite !

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

9/10

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s