Le Code A Changé

Un dîner, c’est la dictature de l’apparence : on se fait beau, on rit, on raconte, on frime, on partage souvenirs et projets. Les angoisses sont cachées sous l’humour et les chagrins étouffées par le éclats de rire. Et pour quelques heures, on y croit ! C’est ça le principal… Si on a le bon code et que l’on respecte les autres, cordialité, hypocrisie, bonne humeur, on risque de passer une bonne soirée… Mais les masques tombent dès le chemin du retour.

19019426.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Comme tous les films de Danièle Thompson, son nouveau long-métrage « Le Code A Changé » est ce qu’on appelle un film choral. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de premier ou de second rôle mais une brochette d’acteurs tous filmés « démocratiquement », qu’il n’y a pas d’histoire à proprement parler mais des petites histoires qui se croisent et s’entremêlent. Le film se déroule sur deux périodes : Deux 21 Juin à un an de distance. Le premier 21 juin est l’occasion d’un repas soi-disant entre amis. Soi disant car aucun n’a réellement envie d’être là. L’ambiance est bonne autour de la table surtout parce que tout le monde est plus ou moins en représentation. Puis, un an après, un second dîner est prévu et entre les deux dates, beaucoup de choses sont arrivées, des drames, des ruptures, des réconciliations, de révélations, des miracles aussi.

J’ai bien aimé ce film puisque derrière la comédie, ce long-métrage traite du mensonge, du paraître et, faisant directement référence au titre du film, il aborde ce code qui caractérise chaque personne et qui évolue avec le temps. Le code de chaque porte d’entrée peut évoluer, la faire changer et la faire s’épanouir.

19051312.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Comme dans tous les autres films de la réalisatrice, le point fort de ce film est le casting. Aucun acteur ne prend le pas sur l’autre, aucun n’est vraiment en retrait, tous excellents avec une mention spéciale à Karin Viard. Les dialogues sont bien écrits et pointus, la mise en scène est efficace. Certaines scènes sont très réussies (notamment la scène de danse entre Pierre Aridi et Patrick Chesnais). Je trouve qu’il y a un casting vraiment étincelant avec notamment Karin Viard, Dany Boon, Patrick Bruel, Marina Foïs, Marina Hands, Emmanuelle Seigner, Laurent Stocker, Pierre Aridi, Patrick Chesnais et Christopher Thompson. Dans l’ensemble, ils sont tous convaincants mais je pense qu’il est un cran en-dessous de « Fauteuils d’orchestre », on ne retrouve pas les performances d’acteurs d’Albert Dupontel et de Valérie Lemercier qui sortaient du lot. Ici, dans ce film, personne ne sort du lot, j’ai même eu l’impression que le scénario a pris bien soin de trailer tout le monde avec équité, ce que je regrette un peu.

J’ai passé un bon moment devant ce film mais il est moins convaincant que les précédentes réalisations de Danièle Thompson.

Pour conclure, « Le Code A Changé » est une comédie agréable et amère.

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

7,5/10

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s