Le Secret de Térabithia

Jess (Josh Hutcherson), un garçon issu d’une famille nombreuse et Leslie (AnnaSophia Robb), fille unique d’un couple d’écrivains, s’inventent un monde imaginaire, Térabithia, pour fuir la réalité de leur vie quotidienne… Mais lorsque cet univers magique prend vie, ils se retrouvent confrontés à des aventures plus périlleuses que ce qu’ils avaient pu imaginer.

18879220.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Adapté du roman de Katherine Paterson, intitulé « Le Royaume de la rivière », j’avoue que je n’ai pas lu le livre et je m’attendais en toute logique avec la bande-annonce à un film dans la lignée de « Jumanji » ou encore à « Narnia », mais au final, le film prend le genre à contre-pied et surprend le spectateur par une orientation plus adulte et dramatique. Pour moi, la structure du récit est basique mais assez réussie : des enfants un peu abandonnés à la maison, martyrisés à l’école, décident de s’évader en imaginant un monde.

Pour être honnête, j’ai été subjugué par ce long-métrage qui m’a emporté littéralement. C’est certes un film familial, mais avec un brin de fantastique aussi… Cette histoire pleine de sentiments est à la fois marquante et profonde. « Le Secret de Terabithia » est un film plein d’émotions qui m’a beaucoup surpris. Je vous explique pourquoi. Tout d’abord, avec un tel scénario, je m’attendais à un film bourré d’effets spéciaux afin de rendre au mieux tout le merveilleux de ce monde inventé… et pas du tout ! Au contraire, le film m’a beaucoup séduit par sa sobriété. On nous parle d’imagination, mais nous avons surtout les descriptions et les paroles des deux personnages principaux pour représenter Térabithia. C’est comme quand on lit un livre et que notre imagination travaille. C’est par cet aspect là que le film prend des allures de conte, et c’est cela que j’ai aimé.

18879198.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Josh Hutcherson est convaincant dans ce film, pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est cet acteur qui incarne le beau gosse Peeta Mellark dans la saga « Hunger Games » aux côtés de Jennifer Lawrence. La jeune AnnaSophia Robb, révélée par Tim Burton dans « Charlie et la chocolaterie » joue un rôle très différent que celui de Burton puisqu’elle incarne une enfant intelligente et pleine d’humanité, de sensibilité… Et c’est un réel plaisir puisqu’elle apporte sa touche de tendresse à ce film. Cependant, je trouve que les autres personnages sont clichés (que ce soit Janice, la prof ou encore le père de Jess) mais les rapports entre les personnages sont justes.

Pour conclure, « Le Secret de Térabithia » met en scène les relations humaines et une aventure propre à l’enfance avec une touche de noirceur. Un joli film.

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

7,5/10

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s