Astérix aux Jeux Olympiques

Pour remporter les Jeux Olympiques et permettre au jeune Alafolix (Stéphane Rousseau) d’épouser la Princesse Irina (Vanessa Hessler), Astérix (Clovis Cornillac) et Obélix (Gérard Depardieu) devront affronter le machiavélique Brutus (Benoît Poelvoorde), fils de César (Alain Delon), au cours d’une Olympiade.

18882987.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce troisième volet est une vraie déception. Le problème de ce film est que la production a tout misé sur le casting assez impressionnant (Clovis Cornillac, Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde, Alain Delon, Stéphane Rousseau, Adriana Karembeu, Elie Semoun, José Garcia, Jamel Debbouze, Jean-Pierre Cassel etc…) et quelques caméos sympathiques (Dany Brillant, Tony Parker, Zinedine Zidane et Amélie Mauresmo), que le reste du film est un désastre, y compris son scénario et ses blagues.

Évidemment, avec un budget de 80 millions d’euros et un casting d’enfer, ce nouveau volet d’Astérix était très attendu par le spectateurs ! Les blagues du film ne sont même pas drôles tellement qu’ils sont prévisibles…

En 1h53, « Astérix aux Jeux Olympiques » a remporté le médaille d’or du plus mauvais film que j’ai vu… De l’excellent scénario original, celui de la BD, plein de rebondissements et de malice souvent comme dans les épisodes d’Astérix écrits René Goscinny, les scénaristes de ce volet n’ont presque rien retenu. Tout ce qui est conservé est le cadre (les JO) dans lequel s’accumulent des sketches affligeants et de pseudo-morceaux de bravoure. Il n’y a pas la moindre volonté de raconter une histoire.

18882997.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La distribution du film est assez mauvaise… Benoît Poelvoorde et Franck Dubosc sont lourds et en font des tonnes… Seuls Alain Delon et Clovis Cornillac sont convaincants et sortent du lot tandis que Gérard Depardieu déçoit dans ce film.

Le film se termine en effet par un étonnant banquet où défilent Tony Parker, Zinédine Zidane ou encore Amélie Mauresmo. Ils font chacun leur petit numéro de ballon qui semble tout droit sorti d’une pub Nike. Ils sont d’ailleurs filmés sur une terrasse, en dehors de la scène même du banquet, et il n’y a pas le moindre embryon de tentative d’intégrer ces plans avec le reste de l’histoire.

Pour conclure, « Astérix aux Jeux Olympiques » est une véritable déception. A éviter absolument !!!

Et vous, qu’avez-vous pensé ?

2/10

Bande-annonce :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s